Lycos, dans les années 90, était un moteur de recherche connu de tous et toutes dont la marque s'était construite au fil du temps en choisissant pour logo un golden retriever noir et un slogan tout au reconnaissable : " va chercher " !

Le nom de la marque n'a pas été choisi au hasard puisqu'il s'agit de l'abréviation de celui d'une araignée qui chasse en se précipitant sur ses proies : La Lycosidae.

La maison mère s'étant  étendue en Europe, au Canada, en Russie, en Asie et a donc laissé trace de sa notoriété un peu partout dans le Monde.

Lycos Europe : ses services

Certaines des activités de Lycos qui ont été proposées, sont devenues très populaires et pour certaines, continuent leur aventure au sein du web.

Publicité
Publicité

Nous avons tous plus ou moins connu le moteur de recherche (Fireball), mais également la messagerie (Lycos Mail) , la création de pages #Internet (tripod) , l'accès à internet (comundo) mais aussi les sites de rencontres (love lycos).

En date du 15 février 2009, le portail Lycos disparait du champ Européen mais laisse quelques traces de son passage, notamment le moteur de recherche qui est maintenu et soutenu par divers services, adjoints à celui-ci comme " Lycos Chat ", à ce jour, administré par l'#Entreprise Noesis

Lycos Chat : la poursuite d'une belle communauté

Noesis Systems est une entreprise fondée en 2009; fournisseur international de  média-sociaux comme un site de discussion instantanée (Lycos Chat), comme des forums et des jeux spécialisés dans un environnement amical et pour tout âge.

Publicité

Celle-ci a ses racines remontant en 1999 lorsque Lycos était en pleine ascension grâce à ses salles de discussion rassemblant plus d'un million de chatteurs partout dans le Monde. 

A ce jour, nous pouvons retrouver les sites de discussions sous neuf pays (Angleterre, Italie, Espagne, France, Pays-Bas, Danemark, Norvège, Inde, Allemagne) géré par des modérateurs bénévoles (chatteurs exemplaires sur le site de par le respect des règles imposées et du CGU) qui sont nommés en tant qu'ambassadeur du chat et dont la tâche est d'animer les lieux, d'aider les utilisateurs mais également de garder un esprit convivial, bon enfant au sein de la communauté, modérant les passagers indélicats.

Le site a conservé son graphisme impressionnant et inégalable, ses diverses fonctions et options pour permettre aux utilisateurs d'en devenir des accro du genre et d'en faire un joli loisir où y passer son temps, avec plaisir.

Nous pouvons même découvrir que ce dernier se lance à la rencontre des #Réseaux sociaux puisque l'on peut y découvrir une page Facebook officiel ainsi qu'un compte Twitter Officiel pour les afficionados et replonger dans les souvenirs de ceux qui avaient connus Caramail de son temps.

Publicité

Lycos revient  sur le marché avec des objets connectés

L'entreprise appartient à ce jour à un groupe Indien qui souhaite se lancer sur un nouveau marché concurrentiel, celui des objets connectés tel que le bracelet ou la bague connectés.

En effet, elle tente un retour inattendu dans le monde du High-tech en proposant deux objets qui auront pour fonctionnalités d'enregistrer des données sur le sommeil et sur le rythme cardiaque. 

Ses derniers seront uniquement utilisables sous Android et seront vendus entre 50 euros et 110 euros, mais ce n'est pas tout.

Pour se différencier, Lycos dotera les objets d'un protocole de securité appelé " tap to transfer ". En appuyant sur le bracelet ou la bague, l'utilisateur pourra déverrouiller son téléphone ou se connecter à une application grâce à la saisie d'un mot de passe. 

Il se murmure que l'application sera nommée " Lycos Life " et rien à dire sur se nom hormis le fait, qu'en effet, Lycos est et restera bel et bien vivant et continuera son avancée dans le marché technologique mais aussi dans le coeur des gens grâce à ses diverses communautés... Un bel avenir l'attend..