Le programme de recherche en #Intelligence artificielle Google Brain, du géant informatique éponyme, vient de se heurter à une réalité que beaucoup avaient prévu. Ainsi, deux ordinateurs sont parvenus à créer leurs propres algorithmes et communiquer dans un langage totalement opaque pour l'homme. C'est dans le cadre du programme de recherche Deep Learning, dans lequel  des chercheurs de #Google tentent de faire évoluer des ordinateurs de manière autonome grâce à des algorithmes informatiques, que l'événement a eu lieu. Bob et Alice, deux intelligences artificielles ont communiqué entre elles alors qu'une troisième IA du nom de Eve menait une opération d'interception de leur communication.

Publicité
Publicité

Quand l'intelligence artificielle de Google Brain dépasse la compréhension de l'Homme

Les deux IA ont elles-même créé un langage, se sont envoyés plusieurs messages et ont créé un protocole de sécurité grâce à un chiffrement qu'elles avaient elles-même développé. La troisième IA a pu intercepter certaines des communications en provenance des deux premières, mais elles sont en grande partie restées indéchiffrables. Les chercheurs n'ont pu que constater ce fait indéniable : deux ordinateurs ont communiqué de manière autonome dans leur propre langue. On peut donc imaginer un futur où des intelligences artificielles pourront communiquer dans un langage unique que l'Homme ou d'autres ordinateurs ne pourront pas comprendre.

Réussite pour Google et le monde de l'IA ou confirmation des craintes de l'astrophysicien Stephen Hawking ?

Si le programme de recherche Google Brain vient ici de faire preuve d'une grande prouesse technologique, certains chercheurs en astrophysique et penseurs tels que Stephen Hawking nous mettent en garde contre l'intelligence artificielleConsidéré comme l'un des plus brillants esprits scientifiques de notre époque, Hawking déclare, dans un entretien accordé à la BBC : "Une fois que les hommes auront développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollera seule, et se redéfinira de plus en plus vite", ou encore : "Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourront pas rivaliser et seront dépassés". On peut assister à l'autonomisation et l'émancipation d'intelligences artificielles dans la série "Real Humans" et dans les films "Automata" ou encore "Ex Machina".

Publicité

De quoi faire frémir notre espèce qui reste la dominante... Pour le moment... #sécurité