Un curieux et impressionnant animal a vécu dans la Pampa il y a environ 10 000 ans. Le Megatherium, soit un paresseux géant, avait la taille d’un petit éléphant et disparut à cause de l’expansion de l’homo sapiens. Cette créature légendaire a-t-elle vraiment quitté cette planète pour de bon ? Rien n’est moins certain, car de folles rumeurs courent depuis la fin du XIXe siècle. Le paresseux géant, selon ces dires, aurait en effet survécu dans un coin perdu de la Patagonie.

Un journal anglais, daté de janvier 1899, parle d’ailleurs d’une expédition en Patagonie méridionale. L’équipage aurait alors aperçu un mystérieux quadrupède qui existerait à l'intérieur du territoire de Santa Cruz, vivant dans des terriers creusés dans le sol et ne sortant que la nuit.

Selon les rapports des indigènes, c'était une créature avec de longues griffes et une apparence terrifiante. La tuer demeure impossible, car son corps est insensible aux armes à feu. La rumeur continue à notre époque aussi. Ramon Lista, un voyageur reconnu, a déclaré avant sa mort qu'il aperçut un mystérieux quadrupède lors d'un de ses voyages dans l'intérieur de la Patagonie du Sud. Il fut incapable de le capturer, et l’animal disparut dans la broussaille.

Encore plus récemment, signor Ameglimo, un naturaliste renommé de Buenos Aires, a obtenu un bout de peau, qu'il croit, pour de bonnes raisons scientifiques, comme ayant appartenu à un spécimen de la mystérieuse créature vue par Lista. Il pense également que l'animal est le dernier représentant d'un groupe, considéré comme éteint, de Gravigrade edentata, lié au paresseux géant ou Mégatherium.

Le récit du professeur Ameglimo a en tout cas incité les milieux scientifiques à s’intéresser à ce curieux dossier.

Les indiens de la région apportent aussi des témoignages édifiants et intriguant, qui continuent de susciter les plus folles théories…

Un animal monstrueux en Patagonie ?

Cavendish, membre de l’expédition de 1988, a été informé de rumeurs qui concernent un gigantesque animal présent en Amérique du Sud. Il emmenât avec lui un naturaliste afin de découvrir la bête.

Une série de restes de mégatherium ont été trouvés plus tard dans des grottes patagoniennes, y compris des peaux avec de la chair. Ces preuves ont été préservées par le froid extrême : la datation au carbone a montré qu’elles avaient plus de dix mille ans. Encore plus intéressant : les indiens de la région ont commencé à décrire avec minutie la créature. [VIDEO]"Lemisch ", " le tigre d'eau ", est son surnom.

L'animal, décrit par les Indiens comme étant amphibie, vivrait dans les grottes, ainsi que le long des rivières du centre de la Patagonie, région dans laquelle il semblerait aujourd'hui confiné.

D'autres rumeurs se sont répandues. Mais ce paresseux gigantesque a-t-il vraiment survécu ou les Indiens ne font que reprendre des récits oraux qui traversent les générations ?

Les découvertes occasionnelles d'os et de peaux continuent d’entretenir le Mystère