1

Carmaux et Mursch, un duo en difficulté

Le duo arbitral Carmaux/Mursch n'a pas su se faire respecter durant la rencontre. C'est tout naturellement que le match s'est soldé par plusieurs erreurs graves.

Publicité
Publicité
2

Une fin de match compliquée

Besançon était mené d’un but et venait de récupérer la balle, quand Aïssatou Kouyaté, ne pouvait passer le ballon à une coéquipière. La raison ? Elle a été victime d'une énorme faute de la part d'une joueuse de Nantes. Résultat ? Aucune sanction envers la joueuse alors qu'elle pouvait mériter au minimum de 2 minutes d'exclusion.

Publicité
Publicité
3

Un problème de chrono

L'affaire ne s'arrête pas à la faute, le chrono n’avait pas été arrêté suite à cette fameuse action. Donc au lieu d’afficher un chrono de 29’53, comme il se devait, il affichait 30’04.