Actuellement, il existerait un conflit d'intérêts entre le FC Barcelone, l'UEFA et l'UNICEF. Une période trouble de l'histoire du club puisqu'elle correspond notamment à la meilleure période de l'équipe à Messi. Et un homme est particulièrement visé dans cette affaire : Şenes Erzik, l'actuel vice-président de l'UEFA.

Şenes Erzik, l'homme fort du Barça pendant de nombreuses années

Avant d'aller dans le vif du sujet, nous allons commencer par vous présenter Şenes Erzik. Il était le bras droit de Platini, le vice-président du Comité exécutif de l'UEFA mais également le chef de la commission des arbitres.

Parallèlement, il était le chef des projets de l'UNICEF, dont le logo était porté par le Barça. Alors évidemment jusque-là, il n'y a rien de grave, mais vous allez très vite comprendre pourquoi cette association n'était qu'une simple ruse pour faire gagner le FC Barcelone en Ligue des champions. Tout commence en 2006, date à laquelle le logo de l'association apparaîtra pour la première fois au centre du maillot de l'équipe catalane.

Si vous regardez de plus près, c'est aussi la date où le FC Barcelone remporte la première des quatre Ligue des champions des années 2000. Rappelons surtout, que l'association entre le club catalan et Unicef n'a pas été à titre gratuit.

En effet, le club de Lionel Messi s'est engagé à donner à l'UNICEF un minimum de 1,5 million d'euros par an, en plus de 0,7% des revenus du club aux programmes et projets de l'association. Plus le Barça avance en Ligue des champions, plus il y a de revenus pour l'UNICEF. Barcelone a également fait divers dons et promotions à l'organisation humanitaire, dont le directeur de projet était Şenes Erzik.

Quand Şenes Erzik aide le FC Barcelone a remporter la Ligue des champions

Sans dépenser un seul euro, entre les dons du FC Barcelone, le maillot et autres bénéfices (publicités, événements avec les joueurs du club), la valeur de l'accord en faveur de l'UNICEF avec monsieur Erzik est estimée entre 100 et 200 millions d'euros par an.

Vous allez me dire, c'est pas grave, c'est pour une bonne cause. Alors c'est vrai, s'il n'y avait eu aucune polémique derrière, cette manœuvre de Joan Laporta (Président du Barça à l'époque) a eu une énorme influence sur la Ligue des champions de 2006 à 2015. De grandes controverses ont eu lieu lors des matches de Barcelone, toutes en faveur des Catalans :

  • 2008/09 : Le célèbre match de la honte. L'arbitre du jour, a oublié pas moins de 4 pénalty, qui auraient dû permettre à Chelsea de gagner et de se qualifier. Finalement, le Barça s'est qualifié pour la finale et a remporté la Ligue des champions.
  • 2010/11 : L'année où il y a de quoi dire énormément de choses. En effet, en huitièmes de finale retour, alors que Barcelone était en danger face à Arsenal (défaite à l'aller), Robin van Persie a été expulsé. Une expulsion qui change le cours du match et qui permet à Barcelone de passer. La même année, lors du match aller face au Real-Madrid, alors que le score était de 0-0, l'arbitre expulse Pepe après une simulation d'Alves. Une expulsion qui permet à Barcelone de gagner 2-0. Au match retour à 1-0 pour le Real, c'est un but d'Higuain qui est refusé pour aucune raison. Evidemment, le Barça remporte la Ligue des champions cette année-là.

Si on peut également citer le carton rouge reçu par Lehmann lors de la finale face à Arsenal pour le titre en 2005-2006 qui a fait basculer le match, le pénalty lors du match retour face à l'AC Milan en 2011-2012, le pénalty accordé au Barça face à City la même année, il y a de quoi rendre fou.

Si on regarde de plus près, pendant cette belle période (2006-2015), le club catalan est celui qui a joué le plus souvent en supériorité numérique dès que ça comptait, et c'est le club qui a reçu le plus de pénalty. Cela fait beaucoup.

Et évidemment, on parle de 2015, parce que c'est à cette date que Şenes Erzik a pris sa retraite. Pourquoi cette date à une grande importance ? C'est tout simplement depuis la saison 2014/2015 que le FC Barcelone n'a plus remporté la Ligue des champions. Coïncidence ou véritable information ?

On a le droit de se poser la question évidemment.

Laporta, nouveau président ?

Quand on connaît cette histoire et quand on sait que Laporta, qui a été accusé d'espionnage ou encore de détournement d'argent, veut se représenter comme Président du FC Barcelone, on peut avoir peur de la suite. D'ailleurs, l'ancien président est prêt à tout pour séduire. Garder Messi et lui offrir Aguero, trouver des donateurs et surtout, faire plaisir aux supporters. En effet, il y a quelques heures, il a placardé une affiche de lui, à quelques mètres seulement du Santiago Bernabeu, l’entre du rival éternel madrilène.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!