Publicité
popular news

La médecine de demain : augmenter l'humain

La médecine, depuis son origine, s'efforce de soigner l'humain. Elle aura bientôt pour mission de l'améliorer.
Je lisais récemment un article du Figaro sur la « médecine de demain » (publié le 19/10/2018). On peut notamment y lire une prédiction du PDG de la la start-up Nanobiotix, Laurent Lévy : « Grâce aux nanoparticules, on pourra aussi modifier la combustion électrique du cerveau et réparer les cellules de personnes atteintes de maladies neurodégénératives ». Cet aspect modificateur des pratiques médicales me semble illustrer un changement de paradigme de la médecine. Le transhumanisme Depuis les temps les plus reculés, la médecine reposait sur une idée simple, un modèle bien éprouvé : « réparer » dans le vivant ce qui avait été « abîmé » par la maladie. Son cadre de pensée était essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, thérapeutique. Dans l’Antiquité grecque, par exemple, le médecin était censé viser la santé, c’est-à-dire l’harmonie du corps biologique comme le juge celle du corps social. On cherchait le retour à l’ordre après le...
Publicité