Mikl Mayer, âgé de 32 ans, est un dessinateur et scénariste de BD particulièrement talentueux. Artiste à part entière, il très engagé pour la cause LGBT, Plusieurs de ses albums ont rencontré un véritable succès auprès du public. Il dispose d'une page Facebook suivie par près de 8 000 personnes et d'un site web sur lequel il publie régulièrement des BD sous forme de série. Il a également collaboré avec de nombreux médias LGBT.

L'affiche censurée pour une campagne de publicité

Il y a quelques jours, Mikl Mayer informait les abonnés de sa page Facebook qu'une nouvelle série BD, intitulée "Le monde selon Loïc", allait être disponible sur son site web à partir du 13 octobre 2020.

Le synopsis est particulièrement original car le sujet qu'il traite a rarement été abordé dans la bande dessinée. Loïc est un jeune homme homosexuel célibataire et séropositif qui privilégie les rencontres sans lendemain. Sa vie va être totalement bouleversée par l'arrivée de son nouveau voisin.

L'affiche annonçant cet événement tant attendu ne semblait poser aucun problème au réseau social américain Facebook, propriété du jeune milliardaire Mark Zuckerberg. Elle n'a fait l'objet d'aucune censure lors de sa publication. Mais la situation s'est très rapidement dégradée. Mikl Mayer avait souhaité lancer une campagne de publicité sur Facebook, avec l'affiche d'origine qui est pourtant conforme aux règles draconiennes et très souvent opaques de ce réseau social.

Après avoir soumis sa campagne publicitaire à Facebook, Mikl Mayer a reçu une réponse déroutante et incompréhensible : le visuel enfreindrait certaines règles concernant les publicités ! La publicité est donc purement et simplement censurée et refusée... Au grand dam de son dessinateur et scénariste !

Mikl Mayer fait donc appel de cette décision. La réponse de Facebook est à nouveau négative. Cette fois-ci la raison de la censure est clairement indiquée : 'Contenu à caractère sexuellement explicite'. Il s'agit pourtant d'un dessin artistique qui ne fait pas la promotion d'un contenu à caractère érotique ou pornographique.

La censure, un véritable problème chez Facebook

La censure, souvent arbitraire et injustifiée, est un sujet récurrent chez Facebook, qui est le réseau social qui la pratique le plus souvent. Il est loin devant ses principaux concurrents. On se souvient de la censure d'œuvres d'art, comme 'L'origine du Monde' du peintre français Gustave Courbet ou encore celle de la statuette de la Vénus de Willendorf, vieille de plus de 30 000 ans...

Après le tollé général provoqué par des censures trop répétitives d'œuvres d'art, Facebook a décidé d'assouplir ses règles pour celles-ci. Mais il arrive encore trop régulièrement qu'elles soient censurées par des modérateurs un peu trop zélés, qui travaillent souvent dans des pays où la nudité, même artistique, est un sujet tabou.

La bande dessinée est un art à part entière. Dans le cas de l'affiche de Mikl Mayer, la censure de sa campagne de publicité semble totalement injustifiée. Peu de personnes y voient un 'contenu sexuellement explicite'. Face au géant américain Facebook, c'est souvent le combat entre le pot de terre et le pot de fer pour obtenir satisfaction. Bien souvent, les litiges doivent se régler par la voie judiciaire. Ce qui a un coût considérable et qui n'est pas à la portée de tout le monde...

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!