Panique à Paris ! Alors que de nombreux Français avaient fait part sur les réseaux sociaux de leur envie "d'un bon Macdo", des scènes irréalistes se sont déroulées hier en Ile-de-France. En effet, alors que les mesures de confinement sont toujours appliquées en France, au moins jusqu'au 11 mai prochain si ce n'est plus, quelques magasins ont pu ouvrir à nouveau. Il y a quelques temps, notamment pour les fêtes de Pâques, ce sont les chocolateries qui ont pu ouvrir leurs portes, ce mardi 21 avril, c'était les drive MacDonald's. De nombreux consommateurs attendaient cette réouverture depuis longtemps, trop longtemps visiblement car des embouteillages se sont créés.

Les vidéos postées sur les différents réseaux sociaux parlent d'elles-même.

McDonald's pris d'assaut

Le temps passe et pour certains amateurs de McDonald's, il ne passe pas assez vite ou alors l'envie de frites et de burgers de la célèbre chaine de FastFood se faisait attendre depuis trop longtemps. Plus précisément depuis le 15 mars dernier, date à laquelle le confinement a été mis en place par le gouvernement. Si de son côté, le président de la République est fatigué par cette crise sanitaire, des centaines (voire des milliers) de Français n'étaient pas fatigués d'attendre au drive McDonald's. Ce sont trente restaurants de la chaine qui ont ouvert.

Si l'on peut penser qu'il s'agit d'une blague, cela n'en est pas une.

Comme on peut le voir sur les vidéos ci-dessous, des files interminables se sont formées, des rues ont été bloquées et il fallait se montrer patient pour décrocher le précieux sésame. Selon différents commentaires sur les réseaux sociaux, il aurait fallu attendre des heures pour déguster quelques frites et un cheeseburger.

McDonald's et le confinement, une phase de test réussie ?

On pourrait dire que le bilan est mitigé. Tout d'abord, les embouteillages montrent un premier problème : le temps passé dehors par les Français. Normalement, toute sortie est limitée à 1 heure maximum. Compte tenu des embouteillages importants, il est difficile de penser que cette mesure ait été respectée.

Au tout début du confinement, on a pu voir des personnes céder à la panique et acheter tout et n'importe quoi. Ce fut un peu le cas hier au MacDonald's de Seine-et-Marne qui a dû limiter le prix des commandes ! Selon le HuffPost, les gens achetaient tout ce qu’ils pouvaient à leur passage… Pour réagir, le montant total des achats dans au McDonald's de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne) était de 60 euros par voiture. La crise sanitaire est loin d'être terminée et ce type de comportements ne devrait pas faciliter les mesures liées au confinement.

Ne manquez pas notre page Facebook!