Le Coronavirus frappe encore et toujours un grand nombre de pays, un grand nombre de citoyens. A l'heure actuelle, la solution qui semble être la plus efficace concerne le confinement. Les Italiens et les Espagnols voient le nombre de personnes contaminées mais aussi le nombre de personnes mourir diminuer. En effet, après plusieurs semaines de sacrifices et de confinement, il semblerait que la fin de ces mesures soit proche dans ces pays. Malheureusement, en France, les mesures liées au confinement ont bien du mal à être respectées. Avec le retour des beaux jours, des vacances et du week-end de Pâques qui approche, de nombreux Français ont relâché leurs efforts.

Les conséquences pourraient être dramatiques.

Confinement : relâchement pendant un week-end ensoleillé

Les chiffres sont encore et toujours à la hausse. Malgré les mesures de confinement, le nombre de personnes positives au coronavirus, mais aussi le nombre de personnes qui perdent la vie est grandissant. Il y quelques jours, le Premier ministre Edouard Philippe annonçait que les 15 premiers jours d'Avril seraient plus compliqués que les 15 derniers jours de Mars. Un message qui n'a vraisemblablement pas été entendu par tous.

Avec le retour des beaux jours, on a pu voir dans les grandes villes de France, un grand nombre de personnes sortir et mener une vie que l'on pourrait qualifier de normale.

Les dérogations permettent de sortir prendre l'air, se dégourdir les jambes ou de sortir son chien mais pas d'aller faire un pique nique sur les quais de Seine ou profiter d'une belle vue depuis Montmartre. La vidéo publiée par BFM Paris parle d'elle même

Confinement : un relâchement qui pourrait avoir de lourdes conséquences

Si le confinement était un sport, il serait plus à même de parler d'un marathon que d'un sprint.

En effet, il faut être très vigilant et rester chez soi. Pour rappel, un docteur français basé en Chine disait que les mesures de confinement française ne servait à rien.Trop de liberté, d'aller retour et sorties aux conséquences dramatiques dans la lutte contre le coronavirus.

Selon différents médecins, alors que le pic de contamination du coronavirus est attendu autour du 6 Avril en Ile-De-France, un tel comportement pourrait relancer la dynamique négative et le nombre de personnes contaminées pourrait grimper.

La guerre sanitaire qui n'est pas encore terminée. Il y quelques jours une jeune fille a perdu la vie à cause des symptômes liés au coronavirus [VIDEO]. De nombreux médecins tirent la sonnette d'alarme et appellent les Français à rester chez eux. Ce lundi 6 avril, la France compte officiellement plus de 8000 morts mais le bilan pourrait encore s'alourdir. Le coronavirus n'est pas prêt de s'arrêter.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!