Le déconfinement, c'est aujourd'hui, ce lundi 11 mai. Après des semaines passées enfermés chez eux, de nombreux Français ont pu recommencer à sortir un peu plus librement mais avec des mesures imposées. On rappelle qu'il est interdit de se déplacer à plus de 100 kilomètres de chez soi, de se munir d'une attestation de domicile, de porter obligatoirement un masque quand on est dans les transports et d'avoir une distance de sécurité avec les autres. Dans les transports justement, la situation est bien compliquée à contrôler. En effet, dans les RER B et C mais aussi la ligne 13 du métro parisien, si le port du masque est respecté, les distances elles, le sont beaucoup moins.

Quelques vidéos sur les réseaux sociaux montrent que tout ne va pas être simple à gérer.

Des distances de sécurité volent en éclat

Si toutes les lignes de métro ne sont pas affectées, une grande partie du réseau parisien a très rapidement été submergé par un grand nombre se voyageurs. Plus la matinée avançait, plus le nombre de voyageurs par rames ne cessaient d'augmenter. Si tôt ce matin, tout se passait plutôt bien, les distances de sécurité ont très rapidement été vaines puisque les voyageurs se trouvaient à moins d'un mètre les uns des autres.

Si le nombre de passagers peut expliquer que les barrières sanitaires ne puissent pas être respectées, un problème sur la ligne 13, ligne la plus fréquentée du réseau parisien peut également expliquer la situation.

L'incident a duré environ 45 minutes sur la ligne et selon la RATP, tout est revenu à la normale peu de temps après. Selon la RATP, les retards sont liés aux orages de ce week-end. Les utilisateurs ont fait état d'attroupements devant les stations desservant cette même ligne, comme on peut le voir sur les vidéos ci-dessous.

Les Français font des efforts

Si sur certaines lignes la situation est difficilement contrôlable, pour d'autres, cela semble bien se dérouler.

En effet, dans d'autres lignes de RER ou métro, il semblerait que la distance de sécurité soit maintenue, environ 1 siège libre entre deux personnes. Egalement, les Français semblent avoir pris conscience de l'utilisation du masque. Presque tout le monde porte un masque dans les transports, ce qui est une excellente chose dont pourra se réjouir le gouvernement d'Emmanuel Macron. A noter que, selon les informations relayées par BFM TV, les personnes ne portant pas de masques ne pouvaient pas accéder au transports en commun. La RATP a une nouvelle fois rappelé que la situation était sous contrôle. Egalement, sur le réseau routier, les bouchons allaient jusqu'à 30 kilomètres maximum contre plus de 300 kilomètres habituellement à la même heure.

Suivez la page Covid-19
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!