C’est une histoire qui fait grand bruit dans l’Est asiatique ce lundi 29 juin. Un fait insolite qui amène un peu de baume dans le coeur de ce continent lourdement impacté par la crise du nouveau Coronavirus depuis décembre 2019. En réalité, les faits se sont produits il y a deux semaines dans la ville de Toyama, au centre du Japon. Dans la soirée vers 19h30, une femme de 77 ans remarque que la chatte du voisin, prénommée Koko, se comporte bizarrement. C’est lorsqu’elle suit l’animal domestique près du canal qu’elle constate qu’un homme est lourdement blessé aux abords du lieu.

La dame âgée ne peut agir seule en raison des 40 centimètres de profondeur du canal.

Elle appelle alors sa fille de 48 ans à la rescousse. Un élan de solidarité se crée alors autour de l’individu blessé. La propriétaire du Chat arrive elle-aussi sur les lieux, accompagnée de ses deux jeunes fils. Cinq personnes au total permettent l’extraction de cet homme et le maintiennent en vie jusqu’à l’arrivée des services de secours. Il s’en sort indemne avec seulement quelques légères égratignures.

La police félicite les sauveteurs et la chatte Koko

Le poste de police de la ville décide alors de remercier les habitants de cette commune de Toyama pour avoir secouru l’homme. Les cinq personnes à l’origine de son sauvetage ont été honorées par les autorités qui leur ont remis des certificats qui attestent de cette action solidaire.

Également à l'honneur Koko, qui a reçu de la nourriture pour chat, en guise de remerciement. On le sait, les Animaux possèdent des sens bien plus développés que ceux de l'Homme. C'est notamment le cas des chiens et des chats dont l'ouïe permet d'entendre des sons que nous les Hommes serions incapables de discerner.

Pareil pour leur odorat qui les font sentir des signaux qui annoncent un danger, à une vitesse largement au-dessus des facultés humaines. Rappelez-vous, nous évoquions déjà ce chat en Turquie qui a permis à un enfant de retrouver son animal domestique. Les chats seraient-ils tout bonnement les plus intelligents ?

Moins de 1000 morts liés au Covid-19 au Japon

Au Japon, le pays reste particulièrement épargné par le Covid-19, moins touché que ses voisins. L’archipel compte à ce jours seulement 971 décès, des chiffres notamment justifiés par une politique sanitaire très stricte mais aussi par la continuité des politiques du pays. À Tokyo, on note depuis des années une culture du port du masque dans l'ensemble des espaces publics.

Également, une distanciation physique naturelle s’opère de manière tout à fait naturelle dans les transports ou même au sein des établissements scolaires. À l’école d’ailleurs, on enseigne très tôt un niveau d’hygiène remarquable et aussi certaines règles propres au pays comme l’interdiction de se restaurer dans les transports en commun. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a d’ailleurs félicité le gouvernement de Shinzo Abe pour cette bonne gestion de la crise.

Suivez la page Coronavirus
Suivez
Suivez la page Chat
Suivez
Suivez la page Animaux
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!