C'est une histoire peu ordinaire qui a eu lieu en Angleterre. Une femme âgée est décédée d'une intoxication par la fumée après avoir cuisiné par erreur avec de l'huile mécanique au lieu d'huile de cuisson. Si les pompiers ont pu la sortir de la maison à temps, elle finira par mourir plusieurs jours après l’incident, ses poumons ayant été attaqués par les fumées toxiques.

De l'huile mécanique pour faire des frites

Originaire de Ripley (en Angleterre), Carol Oldfield, 74 ans, s’est trompée en remplissant l’huile de sa friteuse. Cette dernière a confondu la bouteille d'huile de cuisson, qu'on utilise généralement pour faire des frites, avec une autre huile : l'huile 3 en 1.

Celle-ci est utilisée principalement en mécanique, afin de lubrifier des chaines de vélo encore pour nettoyer des pièces automobiles, rien à voir donc. Malheureusement, cette dernière a mis sa friteuse en marche et s’est endormie quelques instants dans une pièce voisine.

Quand elle a pu se réveiller, la pièce était déjà pleine de fumée noire, mais elle a tout de même pu prendre son téléphone pour appeler les pompiers. Mme Oldfield a dit à la personne qui a décroché, que sa maison était pleine de fumée et qu'elle ne pouvait pas trouver son chemin. Après cette déclaration, trois camions de pompiers ont été envoyés sur les lieux, un qui venait de Ripley et deux d'Alfreton, deux casernes proche des lieux.

La police et une ambulance étaient également présentes ce qui est normal lors de ce genre d'incident.

Morte quelques jours plus tard

Les pompiers ont dit à Mme Oldfield d'attendre à l'étage jusqu'à ce qu'ils puissent aérer le rez-de-chaussée. Ils l'ont ensuite escortée hors de la maison, et au début, elle semblait n'avoir subi que peu de dommages et a été emmenée à l'hôpital pour des contrôles.

Mais malheureusement, son état s'est détérioré dans les jours suivants, c'est en tout cas ce que son médecin, le Dr Marco Giovanneli a déclaré. La vieille dame souffrait en effet de mal de gorge et d'une grosse toux. Elle a été finalement transférée aux soins de fin de vie le 16 mars et est décédée le 18 mars.

Voici le résumé d'une des médecins présents lors de la mort de la dame : "Elle a allumé la table de cuisson et est allée dans la pièce de devant et s'est endormie. La pièce était remplie de fumée blanche qu'elle a inhalée. Elle s'est réveillée et a appelé les pompiers qui ont réussi à la faire sortir, mais malheureusement, les dégâts étaient déjà survenus. Elle n'a pas récupéré et est malheureusement décédée. Sa cause de décès a été déterminée comme étant une pneumonie et d'une inhalation de fumée", relaie le Daily Mail.

Ne manquez pas notre page Facebook!