Neuf ans. C'est le nombre d'années qu'il a fallu pour le Paris Saint-Germain afin de se retrouver en finale de Ligue des champions. Après des quarts de finale fragiles où le PSG a pris la main sur le club de l'Atalanta Bergame à la 9 ème minute [VIDEO], ce mardi 18 août, le club parisien a tapé du poing sur la table et a montré sa puissance dès la 13ème minute avec un but de Marquinhos. Avec une victoire maîtrisée à 3-0 contre Leipzig, le PSG se retrouve en finale de la Ligue des champions.

Paris est en fête, le Parc des Princes est en feu

Si Paris a connu un temps calme à cause du Coronavirus et des départs en vacances, ce mardi 18 août, la capitale a montré qu'elle était toujours bien vivante et que ses habitants étaient toujours aussi fiers de leur équipe de football.

Aux alentours du Parc des Princes, les supporters parisiens sont arrivés dès les premières minutes du match afin de célébrer la tête de Marquinhos qui a ouvert le score face au club allemand. Plus le match a avancé, et plus le rassemblement s'est agrandi, chaque nouveau but entrainant une vague de joie près de la Porte de Saint-Cloud.

Plusieurs vidéos ont été partagées sur Twitter montrant le Parc des Princes entouré de fumigènes lancés derrière le son des klaxons pour aller jusqu'aux feux d'artifices.

La course vers les Champs-Elysées

Suite à cette victoire, les supporters du PSG se sont dirigés vers la "plus belle avenue du monde" pour célébrer ce moment tant attendu, l'entrée en finale de la Ligue des champions.

Des milliers de fans se sont entrelacés et ont scandé en rythme: "On est en finale". Une ambiance rappelant la victoire des Bleus lors de la Coupe du monde 2018 où les Champs-Elysées avaient été pris d'assaut par le peuple français afin de célébrer sur plusieurs jours cette victoire historique. De beaux moments qui remettent de la joie dans les rues de Paris après plusieurs mois de confinement.

Des dégâts suite aux célébrations

Malheureusement, si certains étaient venus pour faire la fête, d'autres ont débordé et ont causé des dégâts sur les Champs-Elysées. Entre violence et cassages, tout en mettant de côté les gestes barrières, une certaine tension est intervenue dans les rue de Paris entre forces de l'ordre et supporters.

36 interpellations ont été effectuées suite à ces débordements aux abords des Champs-Elysées et du Parc des Princes. Des comportements dénoncés par plusieurs twittos, ainsi que personnalités comme le ministre de la Justice, Eric Dupond-Morretti, ou la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Cette dernière a d'ailleurs déclaré des mesures afin de prévenir au match de ce mercredi 19 août en demandant aux supporters lyonnais, dont l'équipe joue contre le Bayern Munich ce soir, de ne pas se réunir dans les bars et de ne pas s'amasser en groupe dans les rues : «Il faut éviter au maximum les rassemblements dans la rue. J’en appelle à la responsabilité des supporters. Qu'ils fêtent la victoire de nos équipes en restant chez eux, avec leurs amis proches dont ils sont sûrs de la non-contamination », a-t-elle déclaré sur les ondes de France Info.

Suivez la page PSG
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!