Sachez que cette étude comprend des spoils pouvant changer votre vie à jamais. Vous voilà prévenu.

Pour la première fois depuis La Guerre Des Étoiles [VIDEO], sorti en 1977, Mark Hamil joue la comédie en interprétant Luke. Pourquoi ? me direz-vous. Et bien tout simplement parce jusque là Mark Hamil jouait son propre rôle, ce qui rendait son cast absolument génial.

Cette curiosité est un fait. Rian Johnson s'est approprié Luke et la personnalité de ce personnage afin de faire prendre à la saga un virage l'amenant vers ce qu'il souhaitait et ce qui le touchait.

Après la mort de Han, Luke prend le flambeau de la disparition.

Mais là ou celle de Solo prenait un sens (sens en rapport avec la disparition du mentor pour que le héro prenne son envol) il semble que la mort de Luke soit maquillé avec un discours bancale et biaisé, et ce afin de légitimer sa disparition.

Après tout, sans avoir livré sa dernière et chevaleresque bataille nous lui disons adieu et celui ci part pour que d'autres terminent ce qu'il devait terminer. Vous le voyez le problème ?

Ainsi c'est tout l'espoir des fans qui prend fin, mais surtout tout l'héritage.

L'héritage ? Et bien oui, car les intrigues permettant de développer la narration de la trilogie originelle (dans cette nouvelle trilogie) sont caduques puisque Luke par avec ses secrets et que même si l'on y répondait dans l'épisode IX, sa mort retirerait l'émotion de sa réaction ou de celle de ses allocutaires.

Star Wars s'Harrypotterise :

Attention j'adore Harry Potter et ne reviendrai pas sur la passion de Rian Johnson pour cette saga (la passion en elle même j'entends), passion que l'on ressent pourtant dans l'épisode VIII. Il faut pourtant remarquer que cette passion pour Harry Potter, a fait que Rian Johnson à développer des axes scénaristiques curieux.

La scène finale, cette idée que tous pouvons utiliser la force et interagir avec à partir du moment ou elle est présente en nous. Vous le voyez le parallèle avec le fait de naître Moldu ou pas, dans Harry Potter ?

Et peu importe si cela va à l'encontre de tout ce qui nous a été appris dans l'univers ''#Star Wars'', peu importe si Yoda expliquait qu'utiliser la force était le travail d'une vie, et non celui de cinq minutes de yoga, le mal est fait et il est ineffaçable.

Nous sommes donc contraint, à cause de Rian Johnson, d'accepter le virage idéologique perturbant qui rendra plus fragile encore la prélogie et la trilogie originelle.

Merci Rian !! Reviens J.J. !! #disney #Cinéma