En cette fin d’année 2017, l’ancienne star du X Clara Morgane présentait sur Instagram son nouveau partenariat avec la célèbre maison de #champagne Charles de Cazanove. Une photo d'elle tout sourire posant avec une bouteille de champagne rosé agrémentée du commentaire "une bouche fruitée, généreuse et puissante pour vous accompagner pendant les fêtes".

La famille Rapeneau, propriétaire de la maison Charles de Cazanove a en effet succombé aux charmes de l’animatrice et mannequin et lui a proposé la création d'une cuvée spéciale pour les fêtes [VIDEO]. Ne buvant que du champagne rosé, la maison s’est vue lui créer un nectar aux notes fleuries composé de 40% de pinot noir, 30% de chardonnay et 30% de pinot meunier.

Côté packaging, la marque a joué la sensualité à fond avec une bouteille habillée de noir et de rose métallisé sublimé par un motif effet jarretière en dentelle noire apposé sur le milieu de la bouteille pour un effet « so sexy ».

Le nom de Clara Morgane a bien été mis en évident sur le devant de la bouteille afin que le partenariat ne passe pas inaperçu.

Un côté sexy qui dérange...

Ce sexy n’a toutefois pas plu à tout le monde. En effet, quelques jours après le lancement de la cuvée, le comte Loïc Chiroussot de Bigault de Cazanove, descendant de la famille Charles de Cazanove, 67 ans, s’est indigné de cette collaboration.

Pour lui, le prestige de cette marque vieille de 137 ans ne doit pas être associé à l’image d’une ancienne star du X : "Ca fait un peu sexy sexe...pour mes ancêtres, je ne peux pas accepter ça".

La société ne lui appartenant plus, il a tout de même assigné en référé la SAS Charles de Cazanove pour obtenir le retrait du nom de Clara Morgane sur les bouteilles afin de protéger son nom à travers son droit patrimonial.

La maison Cazanove a affirmé dans un communiqué de presse assumer avec fierté sa collaboration et ne comprend pas la réaction du comte. Pour la maison, il s'agit là d'une très belle mise en avant du produit, des valeurs et des traditions françaises.

Le 27 décembre, la principale intéressée a utilisé le ton de l’humour pour répondre à cette #polémique sur son compte Instagram, estimant que cette discorde a certainement empêché le comte de goûter à ce nectar fabuleux:

L’audience est fixée le 9 janvier 2018 et se tiendra au Tribunal de Grande Instance de Lille. En attendant, il s’agit là d’un beau coup de pub pour l’ancienne actrice et la maison de champagne! #ClaraMorgane