L’affaire Weinstein [VIDEO] a radicalement changé la donne. Cette affaire a littéralement libéré la parole de nombreuses femmes et formé un mouvement fort de lutte contre toutes les formes d’agressions sexuelles grâce aux hashtags #MeToo et #BalanceTonPorc en France.

C’est bien sûr le monde du Cinéma, et notamment Hollywood, qui fut touché par cette affaire. Des dizaines et des dizaines d’accusations de harcèlements ou d’agressions sexuelles ont été proférés à l’encontre de célèbres producteurs, acteurs, réalisateurs et cinéastes de tous bords. Les nominations aux Oscars [VIDEO], la plus prestigieuse cérémonie du monde cinématographique, allaient forcément être impactées par ce mouvement.

Découvrons les conséquences sur les nominations de la 90ème cérémonie du 4 Mars prochain.

James Franco hors-jeu

Il était sur d’être nominé et presque certain de gagner la statuette du meilleur acteur. James Franco avait tout raflé aux derniers Golden Globes et aux Critics Choices Awards avec son film « The Disaster Artist », retraçant l’histoire du « plus mauvais film au monde ». Pourtant, l’acteur ne sera finalement pas nominé, et n’assistera même pas à la cérémonie, à cause d’accusions d’agressions sexuelles proférées à son encontre, deux jours seulement avec la clôture des votes pour les nominations des Oscars 2018 [VIDEO].

Son élimination profitera pourtant à Daniel Kaluuya, nominé in extremis pour son rôle dans « Get Out » pour remplacer Franco. En outre, l’absence de James Franco donne également toutes ses chances à Gary Oldman pour obtenir la statuette du meilleur acteur pour son rôle dans « Les Heures Sombres », l’acteur ayant déjà remporté le titre de meilleur acteur dramatique aux derniers Golden Globes.

Kate Winslet oubliée à cause de Woody Allen

Kate Winslet a malheureusement été mise de coté pour sa prestation dans « Wonder Wheel » pour la simple et bonne raison que le film est réalisé par Woody Allen. Le célèbre réalisateur est actuellement frappé par de nombreuses accusations d’agressions et de harcèlements sexuels. De plus, de plus en plus d’acteurs et d’actrices ayant travaillé avec Allen commencent à reverser leurs cachets au mouvement #MeToo.

Dommage pour l’actrice, qui avait tout donné pour son dernier rôle dans « Wonder Wheel ». L’académie des Oscars a décidé de ne pas nominer le film de Woody Allen dans une quelconque catégorie. La cérémonie étant extrêmement suivie dans le monde, ses organisateurs tentent par tous les moyens de la rendre irréprochable en évitant toute polémique.

« Wind River » produit par la Weinstein Company mis de côté

Le dernier film de Taylor Sheridan, « Wind River » aurait amplement eu sa place à coté des autres nominés. Le polar aux allures de western dans un climat enneigé aurait eu les qualités intrinsèques pour remporter une ou plusieurs statuettes.

Malheureusement, l’ombre de Weinstein plane sur le film, produit par sa société de production, la Weinstein Company.

Bien que le nom d’Harvey Weinstein fut supprimé du générique, l’Académie des Oscars préférait éviter tout lien avec le producteur hollywoodien qui a fait éclater le mouvement #MeToo.