Le prochain film sur le Joker, qui sera incarné par Joaquin Phoenix, est officiellement terminé. Ce nouveau Joker évoluera dans les années 1980, alors qu’il n’était encore qu’un comédien en difficulté connu sous le nom d’Arthur Fleck. Ce film sera par ailleurs bien séparé de l’univers DC Comics.

Todd Phillips confirme la fin du tournage

Ce film, sur les origines du Joker, n’était au départ qu’un fantasme, une idée qui va bientôt devenir réalité dans les salles obscures.

Warner Bros et DC ont suivi leur plan en commençant le tournage comme prévu en septembre. Il semblerait que les captations vidéo se soient terminées au début du mois de décembre, mais le réalisateur Todd Phillips ne le confirme officiellement qu’aujourd’hui.

Todd Phillips vient en effet d’annoncer sur Instagram que le tournage du nouveau film sur le Joker venait de se terminer. Bien sûr, il reste encore beaucoup de travail en post-production pour les monteurs, et le film est encore loin d’être prêt, mais il est en très bonne voie.

Le réalisateur a également remercié son équipe basée à New York, là où a eu lieu le tournage, pour son "formidable travail" sur les trois derniers mois.

Un film sans effets spéciaux, ou presque

Avec encore plus de dix mois avant la sortie du film au cinéma, Phillips et son équipe ont encore largement le temps de finaliser ce nouveau film dans les salles obscures de montage. Bien que l’étape de la post-production soit généralement très longue pour les films de super-héros, le nouveau film sur le Joker devrait faire exception.

En effet, celui-ci devrait largement privilégier les prises de vues réelles et utiliser le moins possible d’effets spéciaux. Étant donné que le montage devrait se révéler plus simple que prévu, une première bande-annonce ne devrait pas trop tarder à arriver.

L’intrigue de ce prochain film sur le Joker est pour l’heure assez mystérieuse. On sait déjà que le film retracera les débuts dans le crime d'Arthur Fleck, et sa transformation en Joker.

Si certaines rumeurs récoltées ici et là se concrétisent à l’écran, on pourrait notamment apprendre que Arthur est en réalité le fils illégitime de Thomas Wayne (Bret Cullen), ce qui offrirait de belles pistes pour de prochains films dans cet univers. Mais a priori, il faut plutôt considérer cette oeuvre comme un film indépendant, une sorte de bouffée d’air frais face à la pléthore de films de super-héros actuels.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite