Le réalisateur Colin Trevorrow a affirmé que les dinosaures ne terroriseront pas les villes humaines dans Jurassic World 3, malgré leur libération à la fin du deuxième film de la nouvelle saga.

Un troisième volet pour clore la nouvelle trilogie

La plus célèbre saga de dinosaures du grand écran a démarré en 1993 avec l'incroyable Jurassic Park de Steven Spielberg. En opposant dinosaures et humains, ce premier film avait fait un véritable carton à sa sortie, et était alors une incroyable démonstration technique à l'heure où les effets spéciaux étaient encore très peu répandus.

Publicité
Publicité

Dans les faits, ce tout premier film avait démontré que dinosaures et humains ne pouvaient pas coexister pacifiquement.

Fort du succès du premier volet, Jurassic Park a eu droit à plusieurs suites directes, avec Le Monde Perdu en 1997 et Jurassic Park 3 en 2001. En 2015, la franchise s'est offerte une nouvelle jeunesse, avec le premier volet de Jurassic World. L'engouement pour les dinosaures était toujours bien présent, si bien que le film est devenu l'un des plus gros succès au box-office mondial, générant plus de 1,6 milliard de dollars de recettes.

En 2018, le réalisateur est revenu avec la suite directe intitulée Jurassic World : Fallen Kingdom, qui a également rencontré un immense succès. Les yeux sont aujourd'hui tournés vers le troisième volet de cette nouvelle trilogie de la franchise.

Colin Trevorrow donne quelques informations sur la suite

Durant une interview avec Jurassic Outpost, Colin Trevorrow a expliqué que le troisième volet de Jurassic World n'enverrait pas les dinosaures dans les villes, où n'importe quelles zones fortement peuplées par l'Homme.

Publicité

Le cinéaste ne souhaite pas réitérer le scénario du Monde Perdu de 1997, dans laquelle le T-Rex semait le désordre à San Diego. Pourtant, la fin du deuxième volet de Jurassic World laissait clairement entendre que les dinosaures s'éparpilleraient dans le monde humain.

"Je ne sais absolument pas ce qui inciterait les dinosaures à terroriser une ville. Ils ne peuvent pas s'organiser. À l'heure actuelle, nous avons des prédateurs mortels dans les régions sauvages autour des villes du monde entier. Pourtant Ils ne chassent pas dans les villes. Le monde qui me passionne est celui où il est possible qu’un Dinosaure s’écroule devant votre voiture sur un chemin brumeux ou envahisse votre terrain de camping à la recherche de nourriture. Un monde où une interaction dinosaure est improbable, mais possible", a-t-il déclaré.

Chris Pratt et Bryce Dallas Howard seront bien évidemment de retour dans ce troisième volet, mais on devrait également voir d'anciens personnages de la première trilogie entamée avec Jurassic Park. Dans Jurassic World : Fallen Kingdom, on avait notamment pu apercevoir un visage familier, celui de Jeff Goldblum, alias Dr Iam Malcolm dans les deux premiers films. Dans le troisième volet, on pourrait notamment voir débarquer d'autres anciens comme Ellie Sattler ou encore Alan Grant.

Quoi qu'il en soit, les premières informations de Colin Trevorrow à propos du troisième volet de Jurassic World ont probablement dissipé de nombreuses théories de fans qui pensaient que les dinosaures viendraient attaquer des villes.

Publicité

Le réalisateur assure qu'il n'y aura pas d'immense destruction dans les villes, mais n'affirme pas non plus que les dinosaures n'attaqueront pas des personnes. D'ailleurs, s'il n'y a pas de confrontation entre humains et dinosaures, à quoi bon faire un nouveau film !

Lire la suite