La fantastique trilogie Le Seigneur des Anneaux signée par Peter Jackson est aujourd’hui devenue totalement incontournable. Pourtant, il aurait pu en être autrement.

Avant de venir frapper à la porte de New Line Cinema pour produire la trilogie qu’on connaît, le cinéaste Peter Jackson aurait d’abord commencé ses films Le Seigneur des Anneaux avec Miramax, la société de production et de distribution d’Harvey Weinstein.

Publicité
Publicité

Rapidement, l’ambiance se serait envenimée entre le producteur à l’origine des mouvements #MeToo et #TimesUp et Jackson, si bien que Weinstein aurait menacé le cinéaste de le virer pour le remplacer par Quentin Tarantino, selon un nouveau livre qui nous emmène dans les coulisses de la réalisation de la trilogie culte et signée par le critique Cinéma anglais Ian Nathan.

Weinstein voulait un seul film de deux heures

L’origine du désaccord : la durée des films. Au début de la collaboration entre Peter Jackson et le tristement célèbre producteur, Harvey Weinstein était farouchement opposé à l’idée d’une trilogie. Ce dernier voulait un seul film d’une durée de deux heures qui retracerait toute l’histoire des romans de J.R.R. Tolkien. Peter Jackson s’est alors battu avec Weinstein pour lui faire avaler l’idée d’une trilogie, puisqu’il était tout simplement impossible de raconter toute l’histoire en un seul film.

Publicité

Le script original de Miramax, prévu pour un seul film de deux heures, excluait par ailleurs de nombreuses scènes cultes de la trilogie, comme l’affrontement entre Gandalf et le Balrog, ou encore l’épique bataille du Gouffre de Helm, une hérésie selon Peter Jackson !

Ce bras de fer entre le cinéaste et Weinstein aura duré un bon moment, jusqu’à s’envenimer. Le producteur serait même allé jusqu’à menacer Peter Jackson de le « dégager » pour le remplacer par Quentin Tarantino ou John Madden.

« C’était la garantie de décevoir absolument tous les lecteurs des livres »

Pour Peter Jackson, le comportement infect de Weinstein et son entêtement à vouloir faire du Seigneur des Anneaux un seul film de deux heures allait gâcher ce projet si prometteur.

Pourtant, quand bien même Jackson était persuadé qu’un seul film ne suffirait jamais à raconter l’histoire du Seigneur des Anneaux, il recevait sans cesse des mémos de la société Miramax lui disant d’adopter « une approche plus radicale et rationalisée » avec Harvey Weinstein.

Finalement, Peter Jackson quittera Miramax pour aller chercher du soutien chez New Line Cinema, qui lui donnera carte blanche afin de réaliser la trilogie culte qu’est devenue aujourd’hui Le Seigneur des Anneaux.

Un immense succès autant critique que populaire, qui aura même valu à Jackson l’Oscar du Meilleur Réalisateur.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite