Alan Rickman n'était pas très satisfait de la façon dont Severus Rogue était manipulé dans les films Harry Potter. L'acteur, qui est décédé tragiquement d'un cancer du pancréas en 2016, a brillamment incarné l’emblématique professeur dans la franchise à succès de Warner Bros. basée sur les romans de J.K. Rowling.

Rogue s’est dévoilé seulement à la fin de ‘Harry Potter’

Considéré comme l'un des personnages les plus importants de la saga, Rogue était au départ perçu comme un professeur stoïque et effrayant. Naturellement, les fans n’étaient pas vraiment attachés au personnage, bien au contraire.

Le doute venait du fait que Dumbledore semblait lui faire entièrement confiance, très curieusement. Initialement, Rogue était un personnage mal-aimé, surtout en raison de son aversion pour Harry Potter et ses amis. Cependant, avec l'énorme rebondissement survenu dans le dernier volet de la saga, on apprenait que Severus Rogue était en réalité l’un des personnages les plus importants, et qu’il jouait un rôle énorme dans la protection de Harry Potter durant toute sa vie. Malgré cela, l’acteur qui incarnait Rogue, Alan Rickman, semblait bien déçu de la lente progression de son personnage.

La collection personnelle de l'acteur décédé qui a été mis aux enchères révèle des détails sur ce qu'il ressentait vraiment à l'idée de jouer Rogue dans la franchise. Tel que rapporté par Deadline, une lettre envoyée à Rickman par le producteur David Heyman indiquait que l’acteur n’était pas du tout satisfait de l'absence de développement de son personnage dans les films.

« Merci d'avoir fait de HP2 un succès. Je sais, parfois, tu es frustré mais sache que tu fais partie intégrante des films. Et vous êtes brillant », écrivait ainsi Heyman.

"HP2" signifie bien évidemment « Harry Potter et la Chambre des Secrets », sorti en 2002, ce qui explique la frustration de Rickman. À ce stade, il était encore trop tôt pour savoir à quel point Rogue serait important sur l’ensemble de l’oeuvre. Toutefois, même dans les livres, J.K. Rowling sortait au même moment le quatrième tome, intitulé « La Coupe de Feu », dans lequel Rogue était encore une fois un professeur sévère qui déteste toujours Harry et les élèves de Gryffondor en général.

Alors que le personnage de Rogue s’épaississait dans les romans suivants, ce n’est qu’à la fin que les lecteurs et spectateurs ont pu enfin découvrir sa vraie nature.

Finalement, malgré sa haine envers James Potter, le père de Harry, et son amour pour Lily Potter, Severus Rogue était pourtant totalement investi dans la protection d’Harry, jusqu’à y laisser sa vie à la toute fin.

Avec la façon dont la véritable personnalité de Rogue a finalement émergé dans la saga, on ose imaginer que Alan Rickman était finalement satisfait de la façon dont son personnage s’est dévoilé. Considérant que d'autres lettres de sa collection personnelle révèlent qu'il avait également développé des relations étroites avec l'auteur de la série, J.

K. Rowling, ainsi que la vedette principale de la franchise, Daniel Radcliffe, on peut dire qu'il a tout de même passé du bon temps à travailler sur le projet et était finalement fier du travail accompli.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite