Alors qu’il s’est retrouvé à terminer le biopic sur Freddie Mercury et le groupe Queen : « Bohemian Rapsody », après que Bryan Singer se soit fait virer deux semaines avant la fin du tournage pour cause d’absences répétées, Dexter Fletcher, crédité comme monteur, fut le grand oublié des Oscars, puisqu’il ne fut jamais cité.

Dexter Fletcher, le grand oublié des Oscars

Pourtant le réalisateur a réussi à sauver le film, devenu le biopic le plus rentable de la décennie. Et contrairement à Ron Howard qui avait remplacé le duo Phil Lord et Christopher Miller, alors qu’ils avaient tourné les trois quarts du film, et fit plonger « Solo : A Star Wars Story » dans les bas-fonds des pires recettes de la licence, Dexter Fletcher, malgré des imperfections explicables pour des raisons de narrations et de fluidité, a fait s’envoler le film vers une pluie de récompenses. Bohemian Rhapsody devient le plus gros succès au box-office pour un biopic musical.

Rocketman, nouveau biopic événement

Mais il y a fort à penser que Dexter Fletcher pourrait avoir sa revanche avec la venue sur nos écrans le 29 Mai 2019 de « Rocketman », un biopic sur Elton John, dont il est, cette fois-ci réalisateur et surtout crédité comme tel au générique. Le film partira de l’enfance de l’artiste jusqu’à son avènement en tant que rock star planétaire. C’est Taron Egerton qui interprétera le chanteur aux milles paires de lunettes et aux tenues extravagantes. Le jeune acteur que l’on avait découvert dans « Kingsman » de Matthew Vaughn ne cesse de surprendre le public avec des rôles chaque fois plus exigeants.

Avec ce personnage haut en couleur, en rythme et au caractère bien trempé, Taron Egerton, tient peut-être là, à l'instar de Rami Malek, le rôle de sa carrière. Et forcément, l'occasion, également pour le réalisateur d'enfin être reconnu pour son talent. Ce film est d'autant plus attendu par les fans, que le chanteur vient de se lancer dans une tournée d'adieux qui passera par Paris le 20 Juin 2019 à l'Accor Hotel Arena. Au vu de la bande-annonce, le réalisateur semble reprendre les mêmes codes narratifs que pour « Bohemian Rhapsody », à savoir une plongée dans l'intimité du chanteur, en survolant toutes les facettes de l'artiste, tout en privilégiant surtout les chansons qui ont fait son succès.

Toutefois, tout cela ne reste que des suppositions, les bandes-annonces ayant pour utilité de vendre un film, il est difficile de se faire une opinion. Une chose est sûre pourtant, le réalisateur devrait espérer laver l'affront qui lui a été fait avec « Bohemian Rhapsody », en cas de succès de ce « Rocketman ».

.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite