Amoureux du Cinéma et du théâtre, Jean-Pierre Marielle s’est éteint ce mercredi 24 avril à 16h24, à l'hôpital des Quatre Villes à Saint-Cloud des suites d'une longue maladie.

Tous les matins du monde sont sans retour…

On se souvient de cette citation "tous les matins du monde sont sans retour. Les années étaient passées", dont l’acteur tenait le rôle principal de Monsieur de Sainte Colombe dans le film Tous Les Matins Du Monde, sorti en 1991, réalisé par Alain Corneau à partir du roman de Pascal Quignard.

Comique dans Le Diable Par La Queue, il n’était "qu’austérité et colère" dans Tous Les Matins Du Monde. Habitué des comédies, mais bouleversant dans les drames, c’est avec tristesse que nous apprenons le décès de l’artiste accompli. Nominé sept fois aux César, Jean-Pierre Marielle a déclaré avec la plus grande spontanéité qui soit "le César, j’en ai rien à foutre !". Il remporta toutefois le Sept d’Or pour La Controverse de Valladolid en 1992 ou encore le prix Lumières 2008, un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

Un hommage pour l’acteur

Le journaliste Philippe Labro a rendu un hommage ce mercredi sur franceinfo, décrivant le comédien comme "la représentation absolue du grand comédien qui peut tout faire, tout interpréter, aussi bien les comédies les plus franchouillardes que les plus grands textes des dramaturges britanniques"

Le journaliste publia également sur Twitter un émouvant discours sur la voix de l’artiste "Entre autres irremplaçables dons et particularités, il y avait cette voix de Marielle ,- ce ton, cette musique - un violoncelle et un saxophone, une orgue - il savait s’en servir sans que cela soit jamais ostentatoire :fabuleux comédien"

La chroniqueuse Danielle Moreau de Touche pas à mon poste, a publié à 22h24 plusieurs photos avec l’acteur et ce commentaire touchant : "Quelques souvenirs de mon Cher Jean-Pierre Marielle qui vient de nous quitter. Il ne disparaît pas car nous serons nombreux à ne jamais oublier sa voix inimitable, son physique de "Grand n'importe quoi" comme il aimait se définir. Il ne se prenait jamais au sérieux."

Le décès de l’acteur de Tous Les matins du monde ou Quelques Jours Avec Moi, attriste le septième art.

Il reste et restera à jamais gravé dans l’art cinématographique. C’est peut-être ça le cinéma. Une machine de l’immortalité qui conserve les traces et le souvenir d’un acteur. Ainsi, Jean-Pierre Marielle errera à jamais dans l’univers cinématographique.

"Certains trouvent que j'ai une tête d'acteur. Moi pas. J'ai une tête de rien. Au fond, c'est peut-être le mieux pour être comédien, avoir une tête de rien pour tout jouer", une citation de l’artiste lui-même.

Bon Voyage Jean-Pierre.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite