Selon les rumeurs, le prochain long-métrage consacré à Batman suivra le super-héros dans une enquête sur une série de meurtres. Ses péripéties dans Gotham City l'amèneront à croiser plusieurs super-vilains. L'histoire rappelle celle du comics Un long Halloween. Dans ce récit, le Chevalier noir tente de démasquer Holiday, un tueur qui exécute ses victimes les jours de fête.

Les années mafieuses

Faisant suite à Batman : Année Un (Year One) qui narre les premiers jours de Bruce Wayne dans le costume de la chauve-souris, The Long Halloween raconte la fin des premiers ennemis de Gotham City, les familles mafieuses.

La série d'assassinats débute par celui de Johnny Viti, neveu de Carmine Falcone, le jour de son mariage. Parrain de la mafia, Carmine, surnommé « Le Romain », tient ses concurrents, les Maroni, pour responsables.

Très vite, les meurtres concernent aussi les membres du clan de Salvatore Maroni, dit « le Boss ». Pendant ce temps, Bruce s'associe au commissaire James Gordon et au procureur, Harvey Dent, pour mettre un terme au crime qui ronge la ville. Il semble qu’Holiday, un criminel d'un nouveau genre, se charge d'éliminer les mafieux.

Le tueur du calendrier

Publiée sur une période d'un an à partir d'octobre 1996, l'histoire graphique se compose de treize numéros. Le scénariste Jeph Loeb et le dessinateur Tim Sale mettent en scène un jour de festivités à chaque volume. À chaque événement important du calendrier, le serial killer Holiday frappe la journée de Thanksgiving, à la Saint-Valentin ou encore à Noël.

Ce personnage rappelle un autre ennemi de Batman, Almanach (ou Calendar Man) qui apparaît d'ailleurs dans le récit. Julian Day, de sa véritable identité, croupit à l'asile d'Arkham et s'inquiète que le nouveau tueur ne l'éclipse. Avec la naissance d'un meurtrier aux méthodes originales, Loeb et Sale décrivent l'avènement des super-méchants.

Le long Halloween : le jour des vilains

Le cas le plus notable de l'arrivée d'ennemis colorés à Gotham City reste celui d'Harvey Dent. Qualifié d'Apollon, il est défiguré par Sal Maroni lors d'un procès.

L'acide lui ronge la moitié du visage et laisse émerger une autre personnalité cruelle. Il devient Double-Face dont les origines sont contées dans le comics.

D'autres puissants adversaires y commettent leur premier méfait comme Poison Ivy, à la Saint-Patrick, ou le Joker, au Nouvel An. Le film, prévu pour 2021, annonce déjà six antagonistes : Catwoman, le Pingouin, Double-Face, le Chapelier fou, le Sphinx, qui interviennent tous dans cette histoire, et le pyromane Firefly, inédit au Cinéma. Il ne manque plus que Poison Ivy, L'Épouvantail, Le Joker, Solomon Grundy et l'Almanach, pour compléter cette galerie de monstres.

Dans tous les cas, Robert Pattinson, le nouveau Batman, aura fort à faire dans l'adaptation du réalisateur Matt Reeves (Cloverfield, La Planète des Singes : l'Affrontement).

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite