Ce lundi 20 juillet 2020, un véritable drame s’est déroulé sur l’autoroute A7 dans le département de la Drôme. En effet, cinq enfants ont été tués après un accident de voiture. Les autres présents dans la voitures, eux, ont été transportés en urgence à l'hôpital. Aujourd'hui, on apprend la cause du drame et pour le moins qu'on puisse dire, c'est que la famille n'a vraiment pas eu de chance.

Une défaillance du turbocompresseur

Neuf membres d'une même famille ont été les victimes d'un très grave accident de la route ce lundi 20 juillet au niveau d'Albon, au nord de la Drôme. A l'intérieur de la voiture, on retrouvait : un couple, la belle-soeur du mari et six enfants, âgés entre 3 et 14 ans.

Malheureusement, cinq enfants n'ont pas eu la chance de survivre après ce qui semble être une défaillance du turbocompresseur. En effet, selon les dernières informations de BFMTV, confirmée par l'AFP, la cause de l'accident serait liée à une défaillance mécanique. Selon les experts, le turbocompresseur de la voiture était grillé, ce qui aurait entraîné un surrégime et donc un emballement rapide du moteur.

Ce surrégime a également entraîné un incendie qui a suivi peu de temps après, puisque l'huile de moteur a pris feu. Avant d'être inconscient, le père de famille avait déclaré vouloir se mettre sur la bande d'arrêt d'urgence, mais qu'il n'avait pas pu le faire à cause d'un problème de frein.

Et en effet, une défaillance du turbo et un surrégime peut entraîner des problèmes de freinage. France 2 de son côté, avait déclaré ce mardi 21 juillet, dans son journal, que le contrôle technique du véhicule aurait du être fait en mai dernier, et qu'il était en retard de quelques mois.

Le nombre de personnes dans la voiture n'est pas une cause

Si les premières conclusions rapportent que les causes de l'accident de sont pas en rapport avec le nombre de personnes dans la voiture, cette piste était privilégiée au départ. Sur des vidéos de surveillance de la part du réseau autoroutier Vinci, on peut voir la voiture se diriger vers la bande d'arrêt d'urgence, ultra rapidement.

Après, la voiture part en tonneaux avec le véhicule en feu. Finalement, il y a eu un embrasement général et la voiture s'est écrasée complètement sur le toit.

Le préfet de la Drôme, Hugues Moutouh, de son côté, est assez pessimiste concernant les autres blessés. Selon lui, le bilan pourrait s'alourdir dans les prochaines heures, dans les prochains jours pour les victimes, devenues grands brûlés. Emmanuel Macron a lui déclaré qu'il partageait les douleurs de la famille, et que ses pensées accompagnaient les blessés ainsi que les hommes et femmes mobilisés à leurs côtés. C'est le plus gros drame sur l'autoroute depuis de longues années, comme l'a précisé le ministre de l'Intérieur, Gerald Darmanin : "C'est un accident particulièrement dramatique_, il n'y a pas dans la mémoire ici de comparaison à ce drame ; le dernier accident aussi dramatique sur l'A7 datait de 2008 et ne touchait pas des enfants en bas âge".

Ne manquez pas notre page Facebook!