Ce fait divers tragique s'est déroulé il y a quelques jours en banlieue lyonnaise. Un homme de 25 ans, qui roulait à moto sans casque a renversé un enfant de 5 ans. L'enfant qui traversait la route avec son père a été percuté de plein fouet par le motard. A l'heure ou nous écrivons cet article, le pronostic vital du petit garçon est engagé. Au moment des faits, le chauffard roulait sans casque, avait pris la fuite avant de se rendre de lui même au commissariat. Néanmoins, après avoir passé 36 heures en garde à vue, l'homme qui faisait un rodéo sauvage au moment des faits à depuis été remis en liberté.

Le quartier est aujourd'hui sous le choc et la remise en liberté du présumé coupable devrait faire monter la tension d'un cran.

Un rodéo urbain et il fauche un petit garçon

Au moment de l'accident, l'homme de 25 ans faisait un rodéo urbain sur moto sans casque, le petit garçon allait lui traverser la route sur son vélo avec son père. Ce dernier n'a pas pu retenir son fils pour éviter un accident. Le chauffard roulait beaucoup trop vite et il était impossible d'éviter le pire. La violence du choc fut telle que les témoins sur place ont été choqués. En effet, au moment de la collision, le conducteur de moto est tombé et a glissé sur le sol avant de pouvoir rapidement reprendre le contrôle de son véhicule et prendre la fuite.

En plus de l'accident, les habitants de la banlieue lyonnaise semble fatigué du comportement de certains jeunes. Il faut dire qu'avec le début du confinement le nombre de rodéos sauvages ne cesse d'augmenter et les vidéos postées sur les réseaux sociaux le prouvent. Aujourd'hui un petit garçon est à l'hôpital entre la vie et la mort.

Si l'accident s'est produit du côté de Lyon, nombreuses sont les vidéos de rodéos sauvages qui fleurissent sur les réseaux sociaux. En effet, on pourrait presque parler d'une sorte de compétitions entre régions, entre bandes et ce sera à celui qui ira le plus loin, le plus vite, qui prendra le plus de risque.

Dans l'ensemble des quartiers on aimerait que cela cesse.

L'homme est connu des services de police....

Au final le motard s'est finalement rendu au commissariat de police. Les forces de l'ordre ont effectués de nombreux tests et contrôles. Si on savait déjà que l'homme roulait sans casque on a appris par la suite, que la moto n'était pas homologuée et il a été testé positif au cannabis. Le motard déjà connu des services de police a été remis en liberté contre l’avis du procureur. L'homme est aujourd'hui visé par les chefs de « blessures involontaires » a été remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire.

Comme on le disait un peu plus haut, l'homme est connu des services de police pour usage de stupéfiants et refus d'obtempérer, les mêmes faits qui ont été reprochés à Moha La Squale, interpellé il y a quelques jours.

Il ne fait que peu de doute que les habitants du quartier aimerait que la situation s'apaise et que ces rodéos sauvages prennent fin le plus rapidement possible.

Suivez la page Direct Live
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!