C'est une terrible nouvelle qui a frappé la famille d'un homme qui s'est donné la mort il y a quelques heures. En effet, le salarié du groupe Carrefour de Quetigny a mis fin à ses jours, tous les clients présents dans l'établissement ont été évacués. Très rapidement, les salariés ont eux-aussi dû évacuer les locaux et fermer les rideaux en invitant toutes les personnes à partir. Selon la presse régionale et locale, l'employé aurait mis fin à ses jours dans sa voiture située sur le parking devant le centre commercial.

Une découverte macabre faite par une collègue

Lundi 1er mars, le magasin Carrefour Quetigny ferme bien plus tôt que d'habitude et cette fois ce ne sont pas les mesures liées à la Covid-19 qui obligent le personnel et les clients à partir. A quelques mètres seulement du magasin, alors que ce dernier venait d'ouvrir, une employée découvre dans la voiture le corps d'un collaborateur sans vie dans sa voiture. L'homme qui avait autour de la cinquantaine était dans sa voiture. Le choc, le désespoir ou encore la colère et l'incompréhension peuvent être les sentiments qui dominent les équipes du Carrefour.

Très rapidement après l'annonce qui a choqué le personnel, il est important de se reprendre et d'agir en évacuant tout le monde.

Une fois que l'alerte a été donnée, les clients ont dû quitter les allées avant que le magasin ne ferme ses portes. Selon les informations relayées par radio France, un silence de cathédrale régnait dans les rangs des salariés.

Un dispositif mis en place pour bloquer les accès

Si la direction et les salariés ont dû faire le nécessaire, les pompiers, ambulances et gendarmes ont été rapidement dépêchés sur les lieux.

Une tente bleue a également été installée par les techniciens de la cellule d'investigation criminelle de la gendarmerie. Comme toujours lors d'une mort soudaine, une enquête est ouverte pour comprendre les raisons qui ont poussé l'homme à mettre fin à ses jours mais aussi déterminer quelles sont les causes de la mort.

Bien évidemment, toute la direction du groupe a communiqué sur le sujet et a tenu à apporter son soutien à la famille et aussi à confirmer "sa vive émotion et grande détresse" après la mort d'un salarié dévoué et investi dans le groupe.

Si bien évidemment en cas de gestion de crise la direction du groupe fait le nécessaire, la médiatisation pourrait "l'obliger" à faire plus que d'habitude.

Ne manquez pas notre page Facebook!