« Paris n’est plus Paris ». Une simple phrase signée Donald Trump vendredi dernier. Le président des États-Unis affirmait alors citer l'un de ses amis qui ne voulait plus mettre les pieds dans la capitale française. Le but de cette histoire : défendre sa propre Politique migratoire en prenant la France et le reste de l'Europe comme exemples à ne pas suivre s'il était empêché de la mettre en place. Une phrase qui n'a pas manqué de faire réagir. Anne Hidalgo, maire de Paris, a souligné des « propos inamicaux » de la part du président américain.

Publicité
Publicité

François Hollande « invite » Trump à Eurodisney

François Hollande est lui allé plus loin, en maniant l'humour. En visite à Disneyland Paris, le président de la République a affirmé que « « La France est aimée par les Américains, enfin la plupart des Américains, et partout dans le monde ». En outre, celui qui a renoncé à se présenter à un second mandat a suggéré qu'il pourrait inviter Donald Trump du côté d'Eurodisney.

Publicité

Pour rappel, Paris et Los Angeles sont en concurrence pour l'attribution des Jeux olympiques 2024.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite