La #Corée du Nord finance de façon secrète son arsenal #Nucléaire par le biais d'une entreprise de vente d'armes d'une valeur de plusieurs millions d’euros. Celle-ci se présente comme une compagnie malaisienne, d'après ce que révèle un documentaire qui vient d’être diffusé par la BBC.

Cette information intervient au moment où le gouvernement de Pyongyang menace ouvertement l’île de Guam, tandis que le Japon est toujours la cible des essais de missiles balistiques [VIDEO]. Les experts croient d’ailleurs que les Nord-Coréens possèdent toutes les ressources nécessaires pour dissimuler au mieux ces activités.

Le programme britannique ‘’This World’’ affirme également dans l’épisode ‘’North Korea: Murder in the Family’’ que la Corée du Nord est derrière la société Glocom, qui vend des armes en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.

Cela signifie que l'État considéré comme voyou peut échapper à des sanctions économiques internationales, afin de continuer à enrichir le régime. Et, donc, son arsenal militaire.

Andrea Berger, un expert en sécurité affilié au groupe de réflexion militaire RUSI, a déclaré que la Corée du Nord est passée maitre dans l’art de dissimuler ses activités commerciales. "Beaucoup pensent que ce pays est extrêmement isolé, qu'il n'a pas de relations commerciales avec la Chine. Mais cela ne peut être plus éloigné de la vérité. Une compagnie d'assurance nationale nord-coréenne a pu opérer au Royaume-Uni et la carrosserie de la voiture de #Kim Jong-Un a été blindée aux États-Unis, avant d’être exportée sans que les douanes américaines ne soient au courant’’, précise d’ailleurs Mr. Berger...

Financement nucléaire et querelles familiales en Corée du Nord

La tension est toujours à son comble dans le dossier nord-coréen, comme le montre un récent sondage qui affirme qu’une majorité d’américains soutient une intervention des USA en cas d’attaque perpétrée par Kim Jong-un.

Top vidéos du jour

Le documentaire anglais permet en tout cas d’apporter un autre éclairage sur ce conflit larvé qui peut déraper n’importe quand. En effet, le programme examine également la querelle familiale qui a conduit Kim Jong-un à commander l'assassinat de son demi-frère, Kim Jong-nam, à l'aéroport malaisien de Kuala Lumpur, il y a maintenant six mois.

La BBC a découvert que Kim Jong-nam avait prévu secrètement de devenir citoyen européen et de fuir à l’Ouest. De quoi susciter la colère d’une partie de sa famille…