En ce premier jour de weekend, le monde garde les yeux fixés sur l'Espagne tandis que les procès s'enchaînent, pour terrorisme ou détournement d'argent public, et que la construction européenne se poursuit.

La lutte catalane s’accélère

"Nous déclarons la Catalogne comme Etat indépendant sous forme de République". Le parlement catalan a voté vendredi 27 octobre l’indépendance de la région. Une heure après, le Sénat espagnol [VIDEO]validait la mise en place de l’article 155 qui confisque son autonomie à la région. Mariono Rajoy a confirmé la destitution de Carles Puigdemont à la tête de la région, la dissolution du gouvernement et du parlement catalan et l’organisation de nouvelles élections régionales le 21 décembre.

Les indépendantistes ont appelé à une résistance pacifique. Dans quelle mesure une résistance peut-elle rester pacifique ?

Le vice-président de Guinée équatoriale condamné

Teodorin Obiang a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris vendredi 27 octobre pour différents blanchiments en France: abus de biens sociaux, détournement de fonds publics, abus de confiance et corruption. Résumé sous la formule des « biens mal acquis », le vice-président a écopé de 3 ans de prison et 30 millions d’euros d'amende avec sursis. Son hôtel particulier de l’avenue Foch, ses œuvres d’art et ses voitures de luxe –le tout estimé à 132 millions d’euro– lui ont été confisqués.

Al-Jazira dans la tourmente de la crise du Qatar

La chaine d’informations en arabe fait partie des conditions des pays du Moyen-Orient pour lever l’embargo sur le Qatar.

L’Arabie Saoudite, l’Egypte, les Emirats Arabes-Unis et le Bahreïn exigent la fermeture de la chaîne qatari accusée d’incitation à la haine et de subversion. Le canal le plus regardé dans le monde arabe ne se privait pas de diffuser des informations sur les affaires de corruption et de violation des droits de l’homme.

Jean-Luc Mélenchon se lance pour l’Europe

Le président de la France Insoumise a annoncé la présentation d’une liste transnationale au parlement européen vendredi 27 octobre. Il était en Grèce pour assister au lancement de « Cap vers la liberté » de Zoe Konstantopoulos. Il a présenté l’enjeu du prochain forum du plan B pour l’Europe : « la paix », selon l’habituelle rhétorique du discours politique.

Salah Abdeslam requis par Bruxelles

La Belgique a demandé le transfert provisoire du dernier djihadiste survivant des attentats du 13 novembre 2015, actuellement en détention à Paris, pour qu’il comparaisse dans une autre affaire devant la justice belge. Il est accusé avec Sofiane Ayari de « tentative d’assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers » pour une fusillade le 15 mars 2016 à Bruxelles. C’était trois jours avant son arrestation.