Pour ce dernier jour de la semaine, les tensions dans le monde s’affirment ou se relâchent, du combat contre le terrorisme aux violences électorales en passant par des velléités d’indépendance.

Match sous tensions en Espagne

Le club de football de Gérone, au cœur de la Catalogne, reçoit dimanche 29 octobre à 16h le Real-Madrid pour un match symbolique dans le cadre du Championnat d’Espagne. L’équipe madrilène [VIDEO] utilisera un car banalisé pour plus de sécurité. La rencontre sportive intervient alors que la lutte s’envenime entre le gouvernement indépendantiste de Catalogne et le gouvernement central d’Espagne. C’est également un jour de grandes manifestations contre l’indépendance à Barcelone.

Une petite défaite pour les shebab de Somalie

Un siège mené par la faction terroriste de Somalie [VIDEO]a pris fin dans la nuit de samedi à dimanche à Mogadiscio. Deux voitures piégées avaient explosé samedi dans l’après-midi à côté de l’hôtel Nasa Habold, où descendent habituellement des hauts responsables, démarrant l’attaque. Les autorités ont annoncé au moins 14 morts.

Les violences se poursuivent au Kenya

Les conflits électoraux ont fait au moins 9 morts depuis jeudi au Kenya, 49 depuis la première tentative des présidentielles en août. Les élections dans 4 comtés de l’opposition avaient été une première fois repoussées à samedi 28 octobre, puis la commission a décidé vendredi 27 octobre de les repousser une seconde fois, sans date précise. Des violences éclatent sporadiquement dans les fiefs de l’opposition.

Les Philippines nomment un nouveau porte-parole vernis

Rodrigo Duterte, le président des Philippines, a annoncé qu’il allait nommer Harry Roque au poste de porte-parole. Il s’agit d’un ancien professeur de droit spécialisé dans les droits de l’homme, entré au parlement, connu pour son « franc-parler ». Un beau vernis pour un régime qui mène une lutte sanglante contre la drogue, très décriée à l’international.

Arrestation de terroristes en masse

La #Turquie a arrêté 49 membres présumés de l’Etat Islamique samedi 28 octobre. Tous étant de nationalité étrangère, certains préparaient un attentat dimanche 29 octobre 2017, jour de fête nationale en Turquie. L’information provient de l’agence d’Etat Anadolu et reste donc à prendre avec des pincettes puisque le journaliste français Loup Bureau, incarcéré une trentaine de jours en août, était également accusé de terrorisme. #EI #Real Madrid