Les fonds marins intriguent un grand nombre de chercheurs et même l'espèce humaine de façon assez générale. Ainsi lorsque des scientifiques font des découvertes cela fait le tour du monde. Des chercheurs américains ont fait la Une ces derniers jours. Ils ont diffusé des images spectaculaires d'un calamar géant qu'ils avaient attiré via un appât. La vidéo infrarouge a fait le tour du monde.

Les fonds marins nid de nombreux prédateurs

Parmis les prédateurs aquatiques on pense légitimement aux requins, aligators ou encore l'orque, mais on oublie souvent les calamars géant avec des tentacules gigantesques ainsi qu'un système de propulsion pour une meilleure mobilité ainsi que ses trois coeurs. Le calamar géant fascine les plus grands a commencer par les écrivains comme Jules Verne et le très célèbre 20 000 lieues sous les mers.

Compte tenu de sa taille, entre 10 à 13 mètres de long, il n'est pas aisé de croiser la route d'un animal aussi rare que dangereux. Les plus chanceux peuvent en voir un échouer sur les plages ou il suffit de regarder la vidéo ci-dessous.

Le calamar géant ce montre des mers si discret

L'animal facine les scientifiques les plus passionnés et les rares clichés ou vidéos font rapidement le tour du monde. Les premières images remontent à 2004 lorsque des scientifiques japonais ont pris les premières photos de l'animal. La première vidéo infrarouge du calamar géant date de 2012 grâce à l'océanographe américaine Edit Widder. Aussi rare qu'exceptionnelle la dernière vidéo date de quelques jours et provient une nouvelle fois des eaux américaines et le Golfe du Mexique.

Mais les images sont troublantes

Pour bien comprendre la complexité d'une telle opération il est primordial de rappeler quelques points importants.

Le premier est que l'animal était à plus de 759 mètres de profondeur, le record du monde pour un homme en bouteille est de 332 mètres. Egalement une telle opération se prépare avec une vingtaine de marins préparés et accompagnés de la célèbre caméra "Medusa". Ce montre de technologie est un élément essentiel pour le succès de l'opération. Une fois sur place l'équipe de l'expédition a installé un appât puis a commencé à filmer. Après des heures d'attente, des tentacules émergent de l'obscurité et s'approche de la caméra.

Méfiant, l'animal s'approche a quelques mètres de la caméra, provoque l'appât et retourne dans l'obscurité. Un des scientifiques prévient ses collègues. La suite est un spectacle a coupé le souffle, l'excitation des chercheurs est indéscriptible. Au-delà de la taille de l'animal, la prestation et la patience des scientifiques est à souligner.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite