Le nombre d'abandons de chats, de chiens en France est très important, trop important selon les parlementaires. Chaque année la SPA tire la sonnette d'alarme concernant ce nombre. Il semblerait que cette fois, l'association ait trouvé un soutien de poids. En effet, les différents membres du parlement souhaitent trouver des alternatives pour mettre fin à ce fléau.

Les parlementaires souhaitent mettre fin au problème rapidement

Il s'agit de l'information importante révélée dans le Journal du Dimanche. Les parlementaires souhaitent mettre rapidement fin au problème et apportent des solutions. En effet, 240 parlementaires de tous les bords politiques annoncent vouloir déposer prochainement une proposition de loi pour lutter contre les abandons massifs des Animaux domestiques. Ce n'est pas un hasard si cela intervient maintenant car à l'approche des vacances scolaires, un grand nombre de propriétaires abandonnent leurs animaux.

Alors que la France détient le triste record du plus grand nombre d'abandons d'animaux d'Europe. Dans une tribune signée par deux parlementaires de la majorité gouvernementale et un sénateur des Républicains, il n'est plus possible d'accepter un nombre d'abandons de chats [VIDEO] et chiens chaque année plus important.

Ce n'est pas la première fois que les politiques tentent de prendre le taureau par les cornes.

En effet, une action conjointe avec la SPA et l'association 30 millions d'Amis avait été menée en 1999. Avec un durcissement pénal de la sanction de l'abandon - deux ans de prison et 30 000 euros d'amende. En effet, si la loi existe bien, elle est jugée peu efficace. La principale raison est le manque de contrôle, accompagné du peu de sanctions.

Les parlementaires proposent des pistes de travail

L'autre point positif de la démarche parlementaire est de proposer des pistes de travail.

La première évoquée est de rendre obligatoire la stérilisation des chats [VIDEO]. La seconde est la moralisation du commerce des animaux domestiques. En effet, selon différentes études, posséder un animal de compagnie a des effets positifs pour la santé. Une idée serait donc de s'assurer que les chats et chiens des personnes âgées puissent être accueillis dans des établissements. Ce qui serait en lien avec les nombreux lieux de vacances de plus en plus "pet friendly".

En effet, de nombreux animaux peuvent aujourd'hui aller sur des lieux de vacances avec leurs maîtres.

Egalement, il s'agit aussi de sensibiliser dès le plus jeune âge. Si l'on sait que les jeunes générations sont celles de demain, il est jugé efficace de mettre en place des programmes scolaires adaptés pour les enfants. Egalement, les enfants sont aussi des déclencheurs d'achat/d'adoption d'un animal de compagnie.

Les parlementaires souhaitent donc porter ce projet et arriver à des actions rapidement.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite