L'histoire se déroule en Turquie, plus précisément dans la ville d'Izmir. Il y a quelques mois un chat errant, pas vraiment craintif, se promenait dans la cour de récréation d'une école, avant de prendre place dans une salle de classe. Plutôt amical, ce dernier se laissait régulièrement caresser par les autres élèves. Aujourd'hui, Tombi est un élève assidu de cette classe pas tout à fait comme les autres.

Tombi, un élève assidu

Tombi a choisi de prendre place dans une classe d'enfants âgés de 8 à 9 ans. Selon l'enseignante de cette dernière, le chat avait tout à fait sa place dans la classe. Il est facile de connaitre les effets positifs d'un animal domestique dans une salle de classe ou un bureau. Néanmoins, contrairement à ce que l'on pourrait penser, les élèves n'étaient pas distrait par le chat présent en classe. Un élément positif de l'arrivée de ce nouvel élève est la réduction du nombre de retardataires.

En effet, les élèves n'hésitent pas à arriver plus tôt pour prendre soin de Tombi. Pour le chat, les avantages sont également nombreux. Il peut par exemple, profiter de la chaleur de la salle de classe, manger à sa faim (les élèves lui apportent à manger). Autre point positif, l'enseignante de la classe n'a pas hésité à emmener Tombi voir le vétérinaire. Alors que tout semblait bien se passer dans le meilleur des mondes, Tombi a dû changer de classe.

Les parents ont demandé l'exclusion de Tombi

Alors que Tombi ne crée aucun problème de comportement, les parents d'élèves ont demandé au chat de quitter la classe. En effet craignant pour la santé de leurs enfants, les parents ont demandé à ce que le chat soit exclu de la classe. Tombi a été adopté par une famille mais il était tellement triste qu'il ne s'alimentait plus. L'enseignante a donc décidé de l'adopter et le prendre chez elle. Malheureusement, aucun effet positif n'a été vu et impossible de remonter le moral de Tombi.

L'enseignante lance un appel sur les réseaux sociaux

L'enseignante semble résignée et sans aucune solution pour Tombi. Elle décide de lancer un appel sur les réseaux sociaux et raconte l'histoire de Tombi. L'objectif est assez simple : mobiliser une communauté pour aider le chat. La chance frappe à sa porte car une chaîne de télévision accroche à cette histoire et décide de traiter le sujet. Soutenue par sa direction et les parents d'élèves, l'enseignante raconte l'histoire à la télé.

La mayonnaise prend plutôt bien car Tombi a pu retrouver son endroit préféré et ainsi redonner le sourire aux enfants mais aussi l'envie d'étudier. Enfin, nul doute que Tombi va également beaucoup mieux. Une campagne a même été lancée dans le pays afin que chaque école de Turquie puisse posséder un chat.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite