La relation entre un maitre et son animal de compagnie est fusionnelle. Du moins la relation existe d'un maitre à son chat (l'inverse dépend de l'humeur de ce dernier). Tous les propriétaires se sont au moins une fois adressés à leur chat en leur parlant de la façon suivant "Oh mon bébé ça va?", "Tu as passé une bonne journée?", "Je t'ai manqué?" "Tu veux manger?"... Ces paroles qui sont parfois un peu niaises, néanmoins, selon une étude, parler à son chat serait signe d'une grande intelligence.

Une logique et un comportement humain normal

Tout d'abord, il est nécessaire de rappeler qu'un chat [VIDEO] est un être vivant, qu'il est tout à fait normal (toute proportion gardée) de s'adresser à lui.

Ensuite, quand une personne s'adresse à un animal il adopte une pratique dite anthropomorphisme : c’est le fait d’attribuer des caractéristiques humaines à ce qui ne l’est pas. Cela commence durant l'enfance (avec les jouets) et se développe au fil des années. Cette pratique continue son développement et il n'y a rien de mal à être gaga et fier de son animal de compagnie, de son chat.

Si l'on y regarde d'un peu plus près la pratique d'anthropomorphisme est innée.

Lorsque l'on regarde les films comme "Seul au monde", "Je suis une légende" l'homme se prend d'amitité pour son animal de compagnie. La sociabilisation humaine est facteur de relation forte entre l'homme et l'animal. Une façon d'avoir des interactions, de l'affection et d'exprimer haut et fort un profond besoin de communiquer.

Des qualités prouvées scientifiquement

Dès lors, les chercheurs et scientifiques de l'Université de Chicago se sont penchés sur la question.

Leur découverte est tout aussi surprenante que rassurante. En effet, les personnes qui parlent à leur chat ont une intelligence supérieure à la moyenne. Toujours selon cette même étude, ils feraient même preuve d'une plus grande ouverture d'esprit, de sensibilité et de sociabilité. Ce qui pourrait être une excellent nouvelle pour le chat car la personnalité de son maitre déteint sur lui.

Egalement, la communication qu'elle soit verbale ou non verbale renforce le rapport entre l'homme et les Animaux.

Ce qui peut être très utile notamment avec les chevaux par exemple lorsqu'il est nécessaire de les dresser. La reconnaissance vocale est une des clés. Le chat reconnait son prénom même s'il fait exprés d'ignorer son maitre qui l'appelle. Pour toutes les personnes qui s'adressent à leur animal de compagnie il est donc préférable de continuer et d'en être fier. Comme on a pu en parler sur Blasting News, ne pas se fier aux apparences est une vertu du chat dont on devrait s'inspirer.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite