Les chats sont des êtres aimés par une grande majorité des Français. En effet, selon une étude pour 51% des français et françaises, ont élu ce félin comme leur animal de compagnie préféré. Néanmoins, de nombreuses personnes de l'hexagone et du monde y sont allergiques. Une bonne nouvelle vient de frapper à leur porte: des scientifiques ont mis au point un vaccin capable de stopper toutes ces allergies. Comment fonctionne-t-il ? Quand sera-t-il mis en service ? Toutes les informations concernant cette avancée médicale sont à lire ci-dessous.

Un vaccin efficace

Pour les personnes allergiques au chat les réactions sont nombreuses et encombrantes. On peut penser notamment aux éternuements, démangeaisons, ashtme, il est désormais possible de s'en débarrasser. L'information a été relayée par les médias britaniques ce jour car des chercheurs du pays ont mis au point un vaccin qui lutte efficacement contre ces allergies.

Plus précisemment, il s'agit de lutter contre les allergies aux poils de chats. Le vaccin a été baptisé par les anglais: HypoCat.

Son fonctionnement est simple, il a été élaboré pour neutraliser la protéine Fel-d1 qui est présente dans les poils de chats et qui est la base des allergies aux chats.

On vaccine le chat pas l'homme

Pour les personnes qui seraient effrayées par les aiguilles, il n'y a aucune inquiétude à avoir. En effet, ce n'est pas l'homme qui sera vacciné mais bien le chat. Pour les propriétaires de chats qui pourraient être récalcitrant les résultats seront publiés dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology.

Selon les premières informations qui ont été publiées, les chercheurs ont affirmé que plus d'une cinquantaine de chats avaient reçu le vaccin produisaient des anticoprts nécessaires et efficaces pour la destruction de la protéine Fel-d1. Egalement, il a été démontré que la protéine était aussi présente dans les glandes salivaires, les glandes lacrymales, les glandes sébacées et les glandes anales.

Au-delà de l'avancée scientifique, un autre avantage non négligeable pourrait être important pour les propriétaires de chat.

Il pourrait faire redescendre de façon conséquente le nombre d'abandon de félins en France et dans le monde entier. Aujourd'hui, comme on a pu régulièrement le lire sur Blasting News, les chats dans les refuges sont de plus en plus nombreux et il est de plus en plus difficile de s'en occuper. Les organisations et bénévoles essaient toujours de trouver des idées ingénieuses pour y remédier mais cela ne suffit pas toujours.

Le vaccin devrait être opérationnel d'ici trois ans pour le plus grand bonheur des personnes allergiques, des propriétaires mais aussi des chats.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite