La polémique enfle aux Etats-Unis et plus précisément pour la YouTubeuse Myka Stauffer et son mari. En effet, le couple a publié une vidéo sur YouTube. Dans cette dernière, le couple annonce qu'il a donné à une autre famille un petit garçon autiste qu'ils avaient adopté il y a trois ans. Ils expliquent ainsi à leur communauté qu'ils ne peuvent pas soutenir l'enfant et subvenir à ses besoins médicaux. La démarche est très surprenante pour les internautes qui n'ont pas manqué de critiquer le couple, mais aussi de s'en prendre plus directement à Myka Stauffer.

"C’est de loin la vidéo la plus difficile que nous ayons jamais eue à faire"

C'est par ces mots que le couple commence à s'exprimer sur leur chaine YouTube. Myka Stauffer et son mari vont ainsi prendre la parole devant leurs 700 000 fans dans une vidéo postée le 26 mai. Le petit Huxley (nom de leur fils) avait souffert d’une tumeur au cerveau et d’une attaque cérébrale in utero, explique ainsi James, le mari de la Youtubeuse. [VIDEO] Selon le couple, les frais médicaux n'ont pas été indiqués au moment de l'adoption.

Dans sa vidéo, le couple se met alors à fondre en larmes et tous les deux expliquent qu'ils ne peuvent pas subvenir aux besoins médicaux dont a besoin leur fils et que les coûts sont élevés et qu'Huxley, ne pourra être heureux que dans une autre famille.

Ces larmes ne touchent pas les fans qui vont le faire savoir.

Entre 1 % et 5 % d’enfants 'réadoptés' aux Etats-Unis

Plus de trois millions de vues ont été enregistrés sur la vidéo. Selon les internautes, cette adoption n'était pas un hasard mais bien un coup calculé par le couple et plus particulièrement par la Youtubeuse Myka Stauffer.

Ils voient en cette adoption une façon d'asseoir sa notoriété sur les réseaux sociaux. Rappelons que plus la communauté d'un influenceur ou d'une célébrité est grande, plus les revenus sont importants.

Selon les internautes, la Youtubeuse aurait mis en scène depuis le début des vidéos des démarches de l'adoption.

Au final, ce sont près d'une trentaine de vidéos qui montrent le chemin parcouru par le couple. Des années de réflexion, d'émotions et de démarches qui finalement ne vont être couverts que par trois années de vie de famille. Une attitude jugée irresponsable par les internautes. Si cela peut choquer, aux Etats-Unis, 1 à 5% des enfants adoptés sont 'réadoptés' par d'autres familles, selon une étude faite en outre-Atlantique relayée par 20 Minutes.

Suivez la page Femmes
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!