L'UNICEF veut déconcerter pour agir ! Leurs statistiques 2017 orientées vers la situation critique des enfants porteurs de SIDA/VIH sont réellement déconcertantes, mais si nous agissons ensemble pour la lutte contre le sida, le progrès est possible ! Après cette Journée mondiale de lutte contre le sida, nous nous devons d'agir face à ces statistiques alarmantes de 2016 :

Toutes les heures 18 enfants sont infectés par le VIH en 2016

Les enfants au cœur du sujet sont facilement en proie à des maladies sexuellement transmissibles ou bien génétiquement transmissibles et détiennent une perspective particulièrement sombre dans le cas des enfants ou adultes n'ayant pas bénéficié de dépistages [VIDEO].

Les chiffres rassurants sont minces, mais les chiffres nous donnant froid dans le dos subsistent et subsisteront sans action de notre part :

  • Depuis 2000, 2 millions de nouvelles infections chez les enfants ont été évitées,
  • 1,4 million de femmes enceintes vivent avec le VIH,
  • 2,1 millions d'adolescents vivent avec le VIH,
  • 55 000 décès d'adolescents âgés de 10 à 19 ans dus au SIDA.

Ces chiffres catastrophiques représentent un réel problème de notre quotidien, on qualifie souvent ces personnes telle une minorité, ce qui est très regrettable du fait que chaque individu peut-être victime de maladies sexuellement transmissibles sans même le savoir, et ce sont malheureusement les enfants et les adolescents qui en font les frais !

Il faut rappeler que la plupart des enfants ne bénéficient pas de dépistage ainsi que de traitement, c'est pourquoi chaque heure, 30 adolescents est infecté par le VIH.

Cette statistique nous indique que le progrès des préventions de nouveaux cas d'infection ainsi que l'amélioration du dépistage de ces maladies sont insuffisants et laissent à désirer. C'est pourquoi il est urgent d'agir et l'UNICEF nous informe également des objectifs auxquels elle aspire afin d'obtenir un véritable progrès qui ne peut être atteint sans actions.

Tout les pays sont touchés selon des degrés différents !

Sur 10 décès d'adolescents dus au sida, environ 9 se produisent en Afrique Subsaharienne, en Afrique de l'Est et du Sud-Est majoritairement touchés par ce fléau. Mais l'Afrique n'est pas minoritaire puisque l'Asie, le Pacifique, l'Amérique Latine, les Caraïbes, le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord, l'Europe de l'Est et l'Asie centrale sont, eux aussi, mis en cause.

Chaque pays dispose de moyens ainsi que de dispositifs d'actions mais cela n'est pas suffisant, les statistiques deviennent alarmantes et un progrès est réellement nécessaire.

Top vidéos du jour

Comme l'a dit Alfred Sauvy et sa citation : "L'Humanité est vouée au progrès à perpétuité".