Devenir célèbre est devenu, pour beaucoup de jeunes, une réelle ambition. Dans une société matérialiste et consumériste, la notoriété est synonyme de réussite et d'argent. De nombreux tutoriels vidéos sont publiés, chaque jour, pour apprendre à devenir célèbre sur YouTube, Instagram... Mais d'où viennent l'envie et la motivation, de la jeune génération, à courir après le succès ?

La télé-réalité ou la célébrité facile

En effet, depuis la naissance de la télé-réalité au début des années 2000, beaucoup se sont rendu compte qu'il était facile et accessible de devenir populaire sans n'avoir rien accompli de particulier.

Véritable éloge du néant, la télé-réalité met alors en scène des personnages aux mensurations parfaites ne faisant rien de leur journée.

Entre voyeurisme et catharsis, ces programmes télévisuels amènent leurs publics devant une vision peu fidèle de la réalité sous prétexte de divertissement. Il en est de même pour les réseaux sociaux, nous avons tous dans nos fils d'actualités des personnalités à la vie idyllique, en apparence. Plus accessibles que les castings de télé-réalité, les réseaux sociaux sont un moyen gratuit et rapide de se montrer au monde.

Les dérives de la célébrité

Si la réussite se mesure à la capacité à faire parler de soi, certains peuvent alors rapidement faire tout et n'importe quoi pour obtenir quelques likes.

Il est ainsi évident que cette course vers le succès et le buzz cache, en réalité, un manque d'amour ou de reconnaissance. La quête du succès s'inscrit alors dans un processus de réparation. Mal maîtrisé, ce chemin vers la gloire peut rapidement mener à des déceptions, des dérives, des comportements extrêmes même au suicide (François-Xavier en 2011).

La société participe à cette supercherie et valide la reconnaissance médiatique, notamment via les réseaux sociaux. Fondée sur le paraître alors qu'elle devrait être basée sur l'être, elle offre la notoriété aux personnes pour ce qu'elles montrent et non pour ce qu'elles sont. Complexant nos corps et nos vies banales, mais tout à fait normales, ces pseudos-stars sont le résultat d'une société à laquelle nous contribuons tous.

Il est donc tout à fait possible, en 2020, de faire une carrière dans le domaine de la télé-réalité, malgré une perte de vitesse de ce genre de programme, ou grâce aux réseaux sociaux . Nabilla et les autres influenceurs d'Internet en sont, encore, la preuve aujourd'hui. Encore faut-il être conscient de ses failles pour ne pas se laisser happer par la sphère médiatique, la confusion entre l'image publique et l'image privée guette toutes les personnes médiatisées. Toutefois, plus nombreux sont les candidats, plus rares sont les réussites.

Suivez la page Télé-réalité
Suivez
Suivez la page Les Marseillais
Suivez
Suivez la page Les Anges
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!