Il y a quelques semaines le champagne coulait encore à flot pour Jérémy Bellet. Le mannequin et comédien originaire de la Région Centre était présent lors de la fashion Week haute couture à Paris (juillet 2019). Invité aux nombreux événements les photographes et médias se sont faits une joie de photographier l'artiste aux bras des nombreuses célébrités présentes. Parmi les célébrités présentes aux cotés de Jérémy il y avait le mannequin Sylvie Ortega Munos, l'animateur télé Pascal Soetens, les frères Bogdanoff, le prince Jean Barthélemy Bokassa, Patricia Charpentier ou encore Amanda Lear.

Après la vie parisienne, une pause à la campagne

Si Jérémy aime les strass et les paillettes, le naturel du jeune homme reprend toujours le dessus. Sur les réseaux sociaux le mannequin dévoile régulièrement sa vie dans ce monde idyllique et réservé à une certaine élite. Festival de Cannes, galas à Monaco, tapis rouges à chaque fois le comédien nous fait rêver. Habillé par des stylistes, coiffé et maquillé quotidiennement la vie de Jérémy semble assez agréable.

Pourtant dès qu'il le peut cet homme au grand cœur redevient simple, abordable et à l'opposé de son image médiatique. Ce mercredi 17 juillet dix jours après la fashion Week le mannequin a déposé ses valises le temps d'une soirée à Tours. Dans un post sur ses réseaux sociaux, le jeune homme dévoile être en bonne compagnie et détendu. Rappelons que Tours était la ville dans laquelle Jérémy a étudié. Comme un déchirement le post est accompagné d'un message d'adieu à sa belle avant de retrouver la capitale de la Mode.

Un sens du naturel différent

Dans son post Jérémy nous parle de naturel, un mot qui n'a visiblement pas la même définition selon les personnes. En effet pour beaucoup le naturel est l'appellation de la simplicité. Sur la photo du post de ce 17 juillet 2019 nous pouvons voir Jérémy allongé telle une diva. Le mannequin est impeccablement coiffé. Mais qu'importe, cette vision du naturel peut faire rêver.

Les personnes du milieu artistique et de la mode parlent souvent d'un monde parallèle au réel. Une illusion, un univers où le temps est comme arrêté, suspendu. Jérémy parle parfois d'un monde où tout est calculé, surfait. Une pièce de théâtre permanente. Mais comme envoûté par cette atmosphère le mannequin y retourne et se montre à chaque fois avec de magnifiques toilettes. De cette soirée nous ne savons pas comment elle s'est terminée.

La seule chose qui est sûre, c'est que Jérémy a l'air de bien s'amuser. Dans une interview télé le mannequin confiait être conscient qu'il est important de rester simple et savoir toujours d'ou l'on vient. Celui qui sortait au Silencio il y a encore deux semaines (endroit sélect sur Paris) prouve une fois de plus qu'il est important de vivre en toute simplicité. Même si la simplicité a divers définitions selon les personnes.

Ne manquez pas notre page Facebook!
Lire la suite