On rappelle à l'ensemble de nos lecteurs qu'il ne faut surtout pas abandonner son Chat ou tout autre animal de compagnie en cette période de confinement. A l'heure actuelle, selon l'OMS aucune transmission du Covid-19 de votre boule de poils à l'homme n'a été prouvée. Si la planète tourne au ralenti, on peut voir de nombreux comportements incontrôlés liés à la panique, comme des achats compulsifs ou en grande quantité. Certaines personnes, probablement mal informées et voulant protéger leur animal de compagnie ont un comportement qui a de graves répercussions. Aujourd'hui, les vétérinaires tirent la sonnette d'alarme et invitent les maitres à ne pas changer leur habitude vis à vis de leur animal de compagnie.

Il ne faut pas utiliser de détergent, de gel hydroalcoolique pour désinfecter son chat. L’Ordre des vétérinaires alerte les propriétaires contre les dangers de l’utilisation de ces produits sur un animal domestique.

La peur de la contagion entraîne des comportements dangereux

La période de confinement liée au Covid-19 peut nous faire faire n'importe quoi. D'un côté, c'est finalement humain de vouloir protéger les siens, protéger son chat. Bien évidemment, il faut toujours veiller à ne pas avoir un comportement inapproprié, lié à la panique et au manque d'information. Les vétérinaires font aujourd'hui passer un message aux propriétaires de chat et de chien. "C’est curieux de penser de désinfecter son animal avec des détergents ou du gel hydroalcoolique alors que l’on sait que l’eau savonneuse ou un shampoing pour chien marche très bien", a expliqué Christine Debove, conseillère régionale de l’Ordre des vétérinaires d’Ile-de-France, au HuffPost.

Il y a quelques temps, c'est la SPA (Société Protectrice des Animaux) qui alertait les propriétaires de chat sur le fait de ne pas abandonner leur animal de compagnie.

Depuis quelques jours, on a pu voir sur les réseaux de nombreux internautes poster des photos de leur animal de compagnie avec les pattes brulées soit à cause du gel hyrdoalcoolique ou encore de l'eau de javel.

Les conséquences peuvent être dramatiques car le chat ou le chien se lèche régulièrement les pattes. Le produit peut donc être absorbé et provoquer des irritations au des muqueuses et des réactions cutanées. Nos animaux de compagnie sont plus fragiles que l'homme et ils ne digèrent pas aussi bien que nous l'alcool.

Il est donc recommandé de suivre les informations ci-dessous afin de ne pas mettre la santé et l'intégrité de votre chat en danger.

Comment prendre soin de lui en cette période de confinement ?

Si les vétérinaires alertent les maitres sur les erreurs qui sont faites, ils n'hésitent pas non plus à rappeler quelles sont les bonnes pratiques pour prendre soin de son chat. Si la situation est très particulière, c'est en diffusant les meilleures informations que l'on pourra limiter les erreurs et anticiper les prochaines. Ainsi, il suffit de ne pas changer ses habitudes. De l'eau et du savon pour nettoyer les pattes du chat sont suffisamment efficaces.

Egalement, tout comme vous le faites avec vos proches, lavez-vous les mains régulièrement en particulier avant de faire un câlin ou de jouer avec votre chat.

Il est également rappelé qu'il vaut mieux éviter les contacts rapprochés avec son chat. Si vous sortez, avec votre dérogation, il est préférable de ne pas caresser un chat ou tout autre animal de compagnie qui ne vous appartient pas. Si aujourd'hui, aucun lien de transmission n'a été établi entre un chat et l'homme, il est préférable d'appliquer le principe de précaution.

Suivez la page Chat
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!