Après l'Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon [VIDEO], place désormais au quatrième et dernier tournoi du Grand-Chelem de l'année, à savoir l'#US Open. Pour sa 13e édition, il va se dérouler du lundi 28 août au dimanche 10 septembre, à New-York. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il nous réserve déjà de sacrées surprises, et qu'il risque d'être décisif pour la place de numéro 1 mondial...

US Open: De nombreux forfaits

Ce tournoi est donc déjà fait de beaucoup de surprises, notamment à cause de cette abondance de forfaits. A commencer chez les hommes, car les deux derniers finalistes de l'US Open, Novak Djokovic [VIDEO] et Stanislas Wawrinka, ont tous les deux mis fin à leur saison, l'un à cause de douleurs au coude droit et l'autre pour effectuer une opération du genou.

Autre forfait, celui du japonais Kei Nishikori, demi-finaliste l'an passé, qui a décidé lui aussi de mettre un terme à saison, à la suite d'une blessure au poignet. 3 membres du top 10 ne seront donc pas présents, mais la liste peut encore s'allonger, Roger Federer souffrant du dos, Marin Cilic des adducteurs et Milos Raonic du poignet. Les organisateurs peuvent en revanche souffler concernant Andy Murray, qui devrait être de la partie après la guérison de sa blessure à la hanche durant Wimbledon. Chez les dames, d'importants forfaits sont également à noter, comme celui de Samantha Stosur, gagnante de l'US Open en 2011, qui souffre d'une fracture de la main droite. La biélorusse Victoria Azarenka manquera aussi ce tournoi à cause de problèmes familiaux, ainsi que Serena Williams, 6 fois sacrée à New-York, puisque l'américaine attend un heureux évènement...

Top vidéos du jour

Sharapova obtient une invitation

Autre évènement majeur : le retour de Maria Sharapova dans un tournoi du Grand Chelem. Cela faisait presque deux ans que la russe n'avait pas participé à un tournoi majeur, le dernier étant l'Open d'Australie 2016. Les organisateurs ont donc décidé de l'inviter, ce qui n'était pas le cas à Roland-Garros. Rappelons que Sharapova a été écartée des courts de #Tennis pendant 15 mois, pour un contrôle antidopage positif au meldonium, en janvier 2016, ce qui explique sa 148e place mondiale actuelle au classement WTA. A noter également la wild-card reçue par la française Amandine Hesse, ainsi que par Geoffrey Blancaneaux qui intègre directement le tableau principal.

Nadal et Federer grands favoris

Ce sont sans aucun doute les deux principaux protagonistes pour la victoire finale. Depuis le début de l'année, les deux hommes sont incontestablement les meilleurs du tennis mondial, avec les victoires au tournoi de l'Open d'Australie, Indian Wells, Miami, Halle et Wimbledon pour le suisse.

L'espagnol a quant à lui été sacré à plusieurs reprises, comme aux tournois de Monte-Carlo, Barcelone, Madrid et Roland-Garros, tous sur terre battue. Avec donc les 3 tournois du Grand-Chelem de l'année remportés à eux deux, et 4 Masters 1000, Roger Federer et #Rafael Nadal s'annoncent donc comme les ultimes favoris de cet US Open. D'autant plus que ce tournoi s'annonce décisif dans la lutte à la première place mondiale entre ces deux hommes.

De sérieux outsiders à l'US Open

Mais attention tout de même à certains joueurs, qui pourraient les inquiéter dans ce tournoi. Le plus sérieux outsider est sans aucun doute Alexander Zverev. Le jeune allemand vient d'enchaîner deux sacres de suite, à Washington et au Masters 1000 de Montréal. Il est en pleine confiance, et joue un tennis de rêve depuis quelques semaines. Gare aussi à Dominic Thiem, 4e au classement à la Race, ou encore à Marin Cilic, qui a déjà remporté l'US Open en 2014. Enfin, même si il sort d'une longue blessure, Andy Murray peut aussi être un danger potentiel pour les deux favoris. Affaire à suivre...

En tout cas, ce tournoi s'annonce d'ores et déjà passionnant !