Les champions d'Italie, de France et d'Allemagne ont un point commun : leurs revenus TV sont inférieurs à ceux du dernier de la Premier League. Comment expliquer que le Football anglais soit aussi rentable ? Il est tellement rentable que la Premier League n'a plus besoin de "naming", le contrat avec la banque Barclays est arrivée à échéance sans être prolongé

Le Champion en titre Chelsea a touché la bagatelle de 177 millions d'euros grâce aux Droits TV. Tous les clubs de Premier League touche un montant minimum de 98 millions d'euros auquel s'ajoute un montant supplémentaire calculé grâce à la diffusion des matchs et la place finale au classement.

Sunderland dernier du championnat a touché 116 millions d'euros. A titre d'information la somme qu'a touché Sunderland (le dernier du championnat anglais) est supérieure aux budgets de 16 clubs de Ligue 1. Ces montants sont dû à l'attractivité du championnat anglais. C'est le championnat le plus diffusé du monde. Les deux diffuseurs domestiques [VIDEO] sont Sky et BT Sport. D'après ecofoot.fr Sky débourse 1.5 milliards d'euros par saison pour diffuser 126 matchs en direct par saison. BT Sport quant à eux débourse 320 millions par an pour diffuser 42 match par an. La course à la diffusion en Angleterre est une bataille féroce, les diffuseurs actuels ont été obligés de mettre la main à la poche pour garder les droits. De plus ces chiffres records ne tiennent pas compte des droits TV internationaux qui pourraient s'élever à 1 milliard d'euros.

Top vidéos du jour

Le prochain appel d'offres domestique est prévu pour 2018 ; une nouvelle inflation est à prévoir.

La qualité de jeu en Premier League laisse à désirer

Tous ces revenus permettent aux clubs de Premier League et de Championship d'enrichir les autres clubs européens [VIDEO] en échange de leurs meilleurs joueurs. D'un autre point de vue "les clubs anglais dépouillent les autres clubs européens de leurs meilleurs joueurs grâce à l'argent des droits TV". Cependant malgré la pluralité de grands joueurs de talent présents dans le championnat, la qualité de jeu produite n'est pas en rapport avec la qualificatif propre au championnat anglais de "meilleur championnat du monde". Cet adjectif est dû au spectacle proposé en Angleterre les stades sont pleins et chaque match est une fête. Le problème vient du fameux "jeu à l'anglaise" fait majoritairement de longs ballons et de centres, favorable aux joueurs habiles dans le jeu aérien. Le niveau de jeu est inférieur au jeu produit en Allemagne, Espagne, et en France. Voila pourquoi la Premier League n'est pas le meilleur championnat au monde.