C'est un thème très récurrent et la société et le monde du Football n'y échappe pas. Le même travail exige le même salaire. La même performance exigerait donc le même dû. Dans ce cas les footballeurs masculins et féminins devraient donc avoir la même rémunération?

Réel question ou utopie ?

C'est vrai, pour les entraîneurs et les arbitres étant donné que la performance est totalement similaire. Un arbitre ou une entraîneuse est aussi compétente que son compère masculin. De nombreux éléments font que cela n'est pas possible pour les joueuses.

Il faut être honnête, il y a une différence abyssale de niveau entre les hommes et les femmes dans le foot.

Qui dit différence dit différence de performance et donc de travail fourni. La majorité de l'opinion publique pense qu'il n'y a pas une grande différence entre les filles et les garçons dans le football. Voire que certaines équipes féminines feraient le poids contre des équipes masculines. C'est une erreur de penser cela. Donc dans la majeure partie des cas, l'égalité salarial homme-femme dans le foot est impossible et surtout impensable. Cependant il y a toujours des exceptions...

L'exception des USA

Si le niveau n'y est pas, que reste t-il comme arguments ? En dehors des performances, il y a d'autres critères, il y a aussi les droits TV et l'affluence qui permettent d'avoir des salaires plus élevés.

Le meilleur exemple pour en parler c'est celui des Etats-Unis. La popularité du sport a explosé pendant le mondial de 1999 remporté à domicile par les Américaines. Elles ont récemment gagné leur 4ème titre mondial en France en 2019. Lors de cette compétition, les matchs des Américaines ont fait des audiences similaires à l'équipe nationale masculine.

Il y avait 25 millions de téléspectateurs pour voir les coéquipières d'Alex Morgan soulever le trophée (à titre de comparaison, le match de Coupe du monde 2014 Portugal-USA a fait 25 millions de téléspectateurs).

Par ailleurs, il y a un championnat professionnel de football féminin aux Etats-Unis , la National Women's League.

Les stades sont remplis et les audiences sont régulièrement au rendez-vous. Ce n'est pas une surprise d'y voir les meilleures joueuses et donc les plus gros salaires (La capitaine de l'équipe de France Amandine Henry y a joué)

Et la France dans tout ça ?

Récemment, le championnat de France de football féminin s'est professionnalisé avec un sponsor "Arkema", on parle désormais de "D1 Arkema". Le championnat est diffusé par Canal+, le contrat est d'1 million par saison jusqu'en 2023. C'est 727 fois moins que pour la Ligue 1 Conforama. Il n'y a que 3 clubs qui sont professionnels en France : Le PSG, Lyon et Montpellier. La Coupe du monde à domicile fut un succès commercial, les stades étaient remplis et les audiences furent record (11 millions de téléspectateurs pour France - USA sur TF1).

En revanche, le football féminin n'a pas surfé sur la vague de la Coupe du monde, d'une part car les joueuses de Corinne Diacre (sélectionneur de l'équipe de France) se sont fait sortir de leur mondial en quarts de finale. Les matches de" D1 Arkema" n'attirent pas des masses et les stades ne sont pas remplis, seul le choc entre le PSG et Lyon attire les regards. Les joueuses de Lyon et du PSG ont des salaires très conséquents grâce à la politique sportive de leur club mais ce sont des exceptions. La question d'égalité des salaires dans le foot en France ne se pose donc pas ici en France.

Suivez la page Football
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!