Et de deux ! À peine la saison entamée que le Real Madrid vient déjà d'ajouter deux nouveaux trophées à son immense vitrine. Après la Supercoupe d'Europe, acquise aux dépens de Manchester United (2-1), les Madrilènes se sont offerts la Supercoupe d'Espagne face à leur ennemi de toujours : le FC Barcelone. Le champion en titre a pris le meilleur sur le vainqueur de la dernière Coupe du Roi, à l'aller, comme au retour. Si le Barça avait remporté le Clasico amical lors de la Champions Cup disputée aux États-Unis (3-2), il a connu les pires difficultés dans la double confrontation officielle.

Le Real Madrid déroule, le FC Barcelone patine

Vainqueur au Camp Nou (3-1), le Real Madrid avait fait un grand pas vers le titre il y a trois jours.

Et dans son antre de Santiago Bernabeu, la Casa Blanca n'a laissé aucune chance aux Catalans. Dès l'entame de match, le pressing madrilène a en effet mis à mal la défense à trois du FC Barcelone. Car pour cette manche retour, Ernesto Valverde avait abandonné le traditionnel 4-3-3 du Barça pour tenter un 3-5-2 peu concluant face à des Merengue, eux, très performants.

Les hommes de Zinédine Zidane ont su récupérer le ballon très haut et ouvrir la marque très tôt par Marco Asensio et sa superbe patte gauche [VIDEO]. À 25 mètres plein axe, la pépite de 21 ans hérite d'un ballon mal dégagé par Umtiti, contrôle, puis se décale légèrement le ballon pour décocher une frappe puissante, flottante et limpide sous la barre (1-0, 4e). Sublime !

Le missile d'Asensio

La réaction sympa de Zizou

Asensio inscrit là son troisième but en trois Clasico cette saison ! La perle espagnole, née sur l'île de Majorque, exprime encore un peu plus son immense talent.

À la hauteur d'un effectif démentiel qui a su infliger une nouvelle défaite aux Barcelonais malgré l'absence de Cristiano Ronaldo, lourdement suspendu [VIDEO]. Titulaire à la pointe de l'attaque, Karim Benzema s'est montré tranchant dans ses actions. À l'image de son but où il vient jaillir devant Umtiti pour contrôler du droit et conclure d'une volée du gauche (2-0, 39e). Luka Modric a également régalé dans l'entrejeu, réussissait notamment un somptueux sombrero. Le Real Madrid dans sa globalité s'est d'ailleurs bien amusé au cours de la rencontre, multipliant les talonnades.

Le bel enchaînement de Benzema

Zidane en pleine réussite face à un Barça malchanceux

Totalement dépassés dans le premier acte, les Blaugrana auraient pourtant pu revenir au score en seconde période, nettement mieux équilibrés avec l'entrée en jeu de Semedo à la place de Piqué pour un retour au 4-4-2. Mais par deux fois, le poteau s'est mis en travers du chemin de Messi puis de Luis Suarez. Quand rien ne va...

Du coup, le Real Madrid inflige un terrible 5-1 à son adversaire sur l'ensemble des deux matches et prend déjà un ascendant psychologique sur le Barça.

Zinédine Zidane continue son incroyable moisson en tant qu'entraîneur, alors que son homologue Ernesto Valverde a, lui, pas mal de pain sur la planche.