Si l'annonce était vivement attendue du côté de Paris depuis déjà quelques semaines, ce n'est finalement que ce dimanche qu'elle est devenue officielle. Le jeune international tricolore Kylian Mbappé portera les couleurs du Paris Saint-Germain cette saison. Et s'il s'agit d'un dossier qui s'est révélé être particulièrement sensible, cette annonce tourne avant tout la page d'un feuilleton qui aura tenu en haleine durant tout l'été un grand nombre de passionnés du ballon rond qu'ils soient de l'Hexagone ou même l'étranger.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

C'est donc sous la forme d'un prêt incluant une option d'achat d'une valeur de 180 millions d'euros que le jeune Mbappé rejoint les rangs des Rouge et Bleu.

Le prodige français devrait passer sa visite médicale lundi matin avant de rejoindre l'équipe nationale où il a été convoqué par Didier Deschamps afin de disputer au courant de la semaine qui vient les matchs de qualification pour la Coupe du monde 2018 en Russie contre les Pays-Bas et le Luxembourg. Il est aisé de penser que le jeune attaquant aura à coeur de marquer l'occasion en laissant parler son talent, vu qu'il bénéficiera désormais d'un esprit plus dégagé vis-à-vis de son avenir.

Une marche en avant pour le PSG

En faisant signé Mbappé, le club de la capitale pose définitivement ses ambitions de conquête européenne sur la table. Alors qu'il avait déjà réussi à marquer les esprits de la planète foot avec le vertigineux transfert de Neymar JR [VIDEO], le club francilien donne définitivement corps à son projet sportif avec l'arrivée du buteur français.

Toutefois, rien dans cette affaire n'aura été facile pour Paris. Initialement en course avec le Real Madrid pour s'approprier les services de l'attaquant français, le PSG avait bénéficié du rétropédalage de Florentino Pérez pour avancer sur ce dossier. Et même après s'être mutuellement déclarés leur flamme l'un pour l'autre, le club et le joueur ont dû faire face à la grogne montante de certains grands clubs et à l'épineuse problématique du fair-play financier. Le président de l'UEFA Aleksander Ceferin le rappelait d'ailleurs samedi matin dans un entretien accordé à l'Equipe, ses services sont sur les dents. Au moindre faux pas, le Paris Saint-Germain pourrait bien se voir épinglé.

Il faudra donc s'attendre à voir l'effectif parisien se dégraisser dans les prochains jours afin de supporter les coûts de l'investissement massif engagé par le club parisien. Un peu plus de 410 millions d'euros jusqu'à, du jamais vu pour un Mercato ; et à en croire les rumeurs ce n'est pas encore terminé. Le PSG a des surprises en réserve pour cette fin de mercato [VIDEO].