Le Mercato estival du Paris Saint-Germain a été une franche réussite. Et encore le mot est faible puisqu'ils ont réussi à attirer une star planétaire comme Neymar plus l'un des plus grands espoirs du football mondial, Kylian Mbappé. Même si les sommes dépensées pour ces deux joueurs, à savoir plus de 400 millions d'euros, ont été largement critiquées par les autres cadors européens, il n'empêche que le PSG est rentré dans une toute autre dimension. Une dimension qui peut réellement lui permettre à court terme d'atteindre le but ultime des Qataris, remporter la Ligue des Champions. Mais ce mercato aurait pu tourner bien court s'il avait débuté par une grosse tuile, à savoir perdre l'un de ses cadres.

Ce joueur voulait partir au mois de juin

Au tout début de l'ouverture du marché des transferts, un joueur du PSG a crée la polémique en demandant, via son agent, en exprimant son mécontentement sur le projet du club. Il s'agit de Marco Verratti, dont l'agent à l'époque (il est désormais représenté par le sulfureux Mino Raiola) avait multiplié les déclarations tapageuses afin de mettre la pression sur les dirigeants parisiens. Dès lors, le FC Barcelone s'était positionné ouvertement afin de recruter le milieu de terrain. Ce dernier, désireux de rejoindre la Catalogne, avait mis le PSG dans l'embarras en menaçant d'aller au bras de fer s'il ne le libérerait pas. Mais le PSG n'a jamais craqué et c'est même Marco Verratti qui a été sommé de s'excuser publiquement lors de la reprise de l'entraînement.

Un dossier plutôt bien géré par Nasser Al-Khelaïfi qui a ensuite réussi à attirer Neymar et Mbappé. Nul doute qu'avec un départ de l'italien, ses deux pistes auraient pris du plomb dans l'aile.

Carlo Ancelotti s'était aussi placé pour Verratti

Mais on apprend aujourd'hui que lors de cette période de doutes pour Marco Verratti, une autre écurie européenne de grand standing était prête à l'accueillir. En effet, le Bayern Munich voulait renforcer son entrejeu en recrutant "petit hibou". Un cas qui a même été directement traité par... l'entraîneur Carlo Ancelotti. Le tacticien était même la pièce idéale étant donné qu'il a eu Verratti sous ses ordres lors de son époque parisienne entre 2012 et 2013 [VIDEO]. Ancelotti a d'ailleurs contacté à plusieurs reprises son ancien joueur mais l'envie de rejoindre le barça à l'époque en plus de son prix faramineux (le PSG demandait au minimum100 millions) ont fait capoter l'affaire.