L'interminable attente touche à sa fin. Et ce n'est pas trop tôt. Trois mois après une saison ayant couronné pour la troisième fois de suite le Paris Saint-Germain, le championnat reprend enfin ses droits, ce mercredi et jeudi. L'impatience est évidemment palpable. Avec des recrues telles que l'arrière norvégien Sander Sagosen (21 ans), le pivot qatari d'origine monténégrine Jovo Damjanovic (20 ans) et le gardien international espagnol Rodrigo Corrales (24 ans) amené à être la doublure de Thierry Omeyer, le favori numéro 1 est à nouveau le PSG, finaliste de la dernière Ligue des Champions. Les outsiders sont plus que nombreux, de Nantes à Montpellier en passant par Saint-Raphaël, Chambéry, Dunkerque, Aix-en-Provence voire Toulouse.

Tandis que le tenant du titre parisien mené par Nikola Karabatic défie l'US Ivry (20 h 45) pour un duel a priori déséquilibré, le HBC Nantes de Thierry Anti se déplace à Massy, un promu (20 h 30). Deuxième au terme d'un exercice 2016-1017 particulièrement réussi à l'image d'une Coupe de France remportée à Bercy aux dépens de Montpellier, le H a à coeur de bien débuter. Pour confirmer son récent succès au Trophée des Champions à Rouen, devant le...PSG.

De grands dessins pour Montpellier

"Notre deuxième place, il faudra venir la chercher", prévient le coach du H qui a prolongé en fin de semaine dernière son contrat avec le club nantais jusqu'en 2020, comme son adjoint "star", l'Espagnol Alberto Entrerrios. De grands dessins, Nicolas Claire, Rock Feliho et consorts peuvent légitimement en avoir, tout comme les Montpelliérains, de leur côté opposés à Chambéry (20 h 45) dans ce qui est le choc de ce premier acte.

Top vidéos du jour

Montpellier, emmené par ses champions du monde Michaël Guigou, Valentin Porte, Ludovic Fabregas et Vincent Gérard, a vraiment tous les atouts pour bien figurer au classement voire pour enquiquiner le PSG qui se veut être une véritable machine à gagner, et pas seulement au football.

"On a un des meilleurs collectifs du championnat et l'équipe en plus est assez jeune", souligne Guigou, en référence au recrutement de Melvyn Richardson (fils de Jackson), en provenance de...Chambéry. Saint-Raphaël et Dunkerque, opposés pour leur part en clôture de la journée ce jeudi (20 h 45), peuvent aussi avoir leur mot à dire.

Le combat de Théo Derot

Le Fénix de Toulouse entraîné par l'ex-Barjot Philippe Gardent entre pour sa part dans le vif du sujet en recevant ce mercredi (20 h) un adversaire aux dents longues, le Pays d'Aix de Jérôme Fernandez, à 100 % sur un banc depuis sa retraite officielle. Théo Derot, l'affable ex-Nantais recruté cet été par les Aixois, sera dans les pensées de tous. L'arrière gauche international (25 ans) combat un cancer du système lymphatique et le monde de la petite balle qui colle le soutient avec force.

Cesson-Rennes - Saran et Nîmes - Tremblay-en-France (20 h) sont enfin les autres affiches de cette première journée. Tout est ouvert. Faites vos jeux. #HBCNantes #PSGHandball #Handball