Du mois de juin à août, le Mercato a été d'une folie sans précédant. Entre les rumeurs insistantes, les sommes ahurissantes et les bras de fer, cette période estivale a tenu en haleine toute la planète football. Qui aurait pu croire que le Paris Saint Germain aurait pu attirer Neymar pour 222 millions d'euros ou encore Kylian Mbappé, 18 ans, pour 180 millions d'euros ? Tout comme le deal astronomique entre le F.C Barcelone et le Borussia Dortmund pour Ousmane Dembele à hauteur de 145 millions d'euros, bonus compris. Pour toutes ces choses, ce mercato a été historique et on aurait même pu aller encore plus loin dans les folies financières.

Le feuilleton Barça-Coutinho

En effet, un autre transfert retentissant n'était pas si loin de voir le jour, celui de Phillipe Coutinho au F.C Barcelone.

Dès le mois de juillet, la star de Liverpool n'est pas insensible à l'intérêt du club catalan et quelques semaines plus tard par le biais d'un communiqué, il demande officiellement à partir d'Angleterre [VIDEO] pour rejoindre le Barça. Seulement, les déclarations de Jurgen Klopp [VIDEO] en conférence de presse sont très claires, le brésilien n'est pas à vendre. Une situation classique sur un marché où les différents acteurs savent quand faire jouer la montre et quand ne pas le faire. Ici, tout était réuni pour que les négociations durent le plus longtemps possible, jusqu'à faire craquer Barcelone à un prix fou. Mais finalement, Philippe Coutinho ne rejoindra jamais l'Espagne. La raison ? Elle vient d'être dévoilée par le président barcelonais, Josep Bartomeu.

Coutinho aurait été le deuxième transfert le plus cher de l'histoire derrière Neymar

Lors d'un point presse, Bartomeu a expliqué que son offre initiale pour accueillir le meneur de jeu de Liverpool était "inférieure à 100 millions d'euros", ce qui représente déjà un montant plus qu'important.

Mais ce prix n'a pas convaincu les dirigeants des Reds qui en voulaient beaucoup plus pour lâcher le joueur de 25 ans. "Liverpool a demandé 200 millions", a avoué Josep Bartomeu. Une somme beaucoup trop élevée pour lui, prétextant vouloir faire baisser les prix sur le marché du football. En réalité, ce n'est pas une surprise que ces 200 millions soient arrivés sur la table des négociations. Liverpool n'étant pas forcément vendeur et le Barça ayant récolté les 222 millions pour la vente de Neymar au PSG, il est presque normal que le club anglais veuille obtenir le plus d'argent possible pour sa jeune star.

En attendant un nouveau feuilleton cet hiver ?