2

Rien n'aura pu empêcher le Paris Saint-Germain d'étaler ses ambitions européennes tout au long du Mercato estival fou qui s'est achevé cette semaine. Pas même les 222 millions d'euros de la clause libératoire de Neymar au Barça, ni les 180 millions d'euros exigés par l'As Monaco pour laisser partir son prodige Mbappé, et encore moins la grogne des grands clubs européens ou la suspicion de l'UEFA à son égard. Le club de la capitale n'a qu'une seule boussole pour le diriger, son désir de tout gagner.

Et pour assouvir ce désir qui l'anime depuis le passage sous contrôle qatari, le PSG est près à tous les excès. Bien sûr, si cela a le don de charmer des supporters franciliens conquis par le prestige et la qualité de leur nouvel effectif, le pari du PSG n'en reste pas moins très risqué.

En effet, les choses pourraient rapidement s'envenimer pour le club parisien qui subit déjà la menace des instances européennes.

L'UEFA s'intéresse au mercato de Paris

Alors que le transfert de Neymar à Paris depuis août suscitait déjà de vives réactions en Europe de la part de nombreux dirigeants du football, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin assurait que ses services étaient particulièrement attentifs aux activités de la direction parisienne. Désormais, avec la fin du mercato et la signature de Kylian Mbappé [VIDEO], l'inquiétude du patron du foot européen a décidé de prendre forme en une enquête diligentée par l'Instance de Contrôle Financier des Clubs (ICFC). D'ailleurs, si l'initiative est inédite, c'est parce que l'Instance européenne estime le cas du PSG exceptionnel et préfère donc invoquer pour elle le désir de préserver la crédibilité de la prestigieuse Ligue des Champions.

De son côté, le PSG souligne son étonnement face à cet acharnement continu, alors qu'il apporte jusqu'ici son entière collaboration aux services de l'UEFA.

Le PSG tient enfin son équipe pour la conquête européenne

Pour l'heure, la direction du club francilien souhaite se concentrer sur son projet sportif. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle s'est autant investie tout au long de cet incroyable mercato d'été [VIDEO]. Attirer Antero Henrique comme nouveau directeur sportif du club ou encore faire revenir Luis Fernandez dans la capitale afin de prendre en charge les jeunes pépites du club au Centre de formation, ce sont autant d'actions qu'a multiplié le président du club Nasser Al-Khelaïfi en vue de préparer l'avenir du PSG.

Un avenir qu'il espère voir écrit en grandes lettres. Ainsi, avec la récente arrivée de Kylian Mbappé dans l'effectif parisien, Unai Emery dispose désormais de solides arguments pour franchir le mur de verre contre lequel le club n'arrête pas de se cogner depuis le début de l'ère qatari. Une chose reste certaine, la saison est bien lancée pour.