En marge de la première rencontre de Ligue Europa, l'Olympique de Marseille a établi un nouveau record. Mais cette fois-ci, c'est un record dont il se serait bien passé.

Alors que sur le terrain les Marseillais ont remporté une victoire à l'arrachée face à Konyaspor (1-0) grâce au premier but sous le maillot de l'OM [VIDEO] d'Adil Rami, dans les tribunes tout était bien vide. Virage Nord et le haut de la Tribune Ganay non accessibles, boycott des supporters, le Vélodrome sonnait le creux tout au long de la rencontre.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Pire affluence du siècle

Selon le quotidien La Provence, le match entre Marseille et l'équipe Turque Konyaspor n'a seulement attiré que 8 649 sectateurs, soit tout simplement, la pire affluence du siècle dans l'enceinte marseillaise. Par ailleurs, avec la grève des supporters, les fans ne sont entrés seulement qu'au bout d'un dizaine de minute de jeu en virage Sud, avec une banderole sans équivoque : "Vide, comme les promesses à Jacques-Henri (président du club) et la tactique de Rudi (coach)".

Une fois dans les tribunes, les quelques supporters présents, ont déclenché des pétards ainsi que des fumigènes qui coûtera cher au club.

Une bonne réponse aux supporters

Après la rencontre, Rudi Garcia, coach de l'Olympique de Marseille [VIDEO] est revenu sur la victoire de son équipe et surtout sur le contexte difficile du club depuis quelques jours : "Les joueurs étaient surement un peu crispés au début vu le contexte mais c'est une bonne réponse. Une victoire, c'est ce qu'il nous fallait aujourd'hui. On a gagné, c'est bien et c'est encore mieux vu que Guimaraes et Salzbourg ont fait match nul. Gagner les matchs ça permet de mettre les supporters derrière son équipe, on est toujours plus forts quand on se sent soutenu."

Sans faire de triomphalisme vu la difficulté encore dans le jeu des marseillais, l'entraîneur de l'OM se concentre déjà sur le match de ce dimanche face à Amiens : "Il faut dégager de l’envie et aujourd'hui c’est ce que mes joueurs ont fait. Maintenant, il faut se remettre dedans, il y a un match à Amiens qui arrive vite ce dimanche à 15h et il faudra aller récupérer les points qu'on a perdu à domicile. Après les humiliations contre Monaco (6-1) et ensuite contre Rennes (3-1), cette victoire va faire beaucoup de bien dans la tête des joueurs marseillais qui tenteront de confirmé les nouvelles dispositions en Ligue 1 dès ce week-end face à des promus picards qui feront tout pour faire tomber Marseille.